Food

Où dîner à Paris pendant la Fashion Week ?

Elles s’arrachent, se convoitent, s’attendent… Ces tables qui, d’ordinaire, font déjà courir Paris, vont en cette semaine de défilés l’affoler un peu plus.
Reading time 7 minutes
Ci-dessus : l'équipe de Shabour. Photo de couverture : Girafe

Le Bar des Prés

Toujours aussi délicate, l’adresse de Cyril Lignac dédiée au raffinement japonais, n’a rien perdu en énergie - au contraire, elle semble avoir gagné en confiance et affiné son équation : produits d’exception + équipe de cuisine et de salle en harmonie = vibrations heureuses…

On commande quoi ?
(Spoiler alert) Tout. 

On y va quand ?
Au deuxième service.

On attend où ?
En face, au Dragon.

25 rue du Dragon, Paris 6e.
01 43 26 87 67 

 

Shabour

Ouvert il y a quelques mois, ce lieu unique a (re)mis de la joie, de la fête dans le protocole du repas.  En une soirée, toute une cuisine, mieux, un esprit de cuisine, se déploie, avec folie, grâce, générosité. Et liberté. Génie des accords, des dissonances, des cuissons, des assaisonnements, de la valse à trois temps (végétal/animal/expérimental). De la liberté, donc, celle de bousculer attentes, d’emmener le dîneur là où il n’aurait jamais pensé mettre les pieds. 

On commande quoi ?
Fermez les yeux, et embarquez pour le petit ou grand voyage…

On y va quand ?
Au deuxième service. (Et on ne prévoit rien le lendemain. Conseil d’ami…)

On attend où ?
Dans le patio du Klay, au 4 bis de la rue Saint-Sauveur, avec un cocktail, histoire de chauffer le moteur….

19 rue Saint-Sauveur, Paris 2e.
restaurantshabour.com

 

Ralph’s

Comme l’Armani Caffè & Ristorante en face, la maison Ralph Lauren, qu’elle implante un restaurant à Londres ou Paris, ne rate jamais la marche. Avec une cuisine dans le juste prolongement de ses créations, à l’aise dans ses évidences, soigneuse dans ses détails. 

On commande quoi ?
Des burgers et des frites méritant toute notre estime énamourée...

On y va quand ?
Tôt, pour profiter d’une cour délicieuse, et des premiers soupirs printaniers.

On attend où ?
En l’occurrence, on enchaîne avec un verre de l’autre côté du Boulevard, au Bonaparte. 

173 Boulevard Saint-Germain, Paris 6e.
01 44 77 76 00 

 

Caviar Kaspia

Arcady Fixon (au si beau nom évoquant assez un héros d'Orson Welles) imaginait-il, en 1927, que le restaurant qu'il s'apprêtait à ouvrir allait accueillir un jour les dîners les plus courus de la Fashion Week ? Chaque soir, danseurs, musiciens, peintres, s'y retrouvaient, et on imagine volontiers que leurs ragots, élans du cœur et confidences n'avaient rien à envier à leurs déclinaisons contemporaines. Caviar Kaspia (bien sûr, il faut dire « on dîne chez Kaspia lundi soir chérie ? »)  fit les beaux jours des années un peu folles où la fête était plus un impératif moral qu'une distraction hebdomadaire. Pas loin d'un siècle plus tard, on y est toujours aussi bien.

On y va quand ?
Quand on peut ! 

On commande quoi ?
Le best-seller : la  pomme de terre au four garnie de caviar, un plat désarmant de naturel (luxueux, tout de même).

On attend où ?
Ici, on n’attend pas, on trépigne (poliment, n’est-ce pas?) ! 

17 Place de la Madeleine, Paris 8e.
01 42 65 33 32

 

Girafe

La dream team formée par Laurent de Gourcuff, Gilles Malafosse et Joseph Dirand, auteurs de tables mondaines qui n’obligent pas au jeûne de raison, mais plutôt à la gourmandise épanouie. On croit rêver mais c’est l’exception dans la capitale : charitable on ne nommera pas ces tables infréquentables quoique très fréquentées. On nous répondra que personne ne va à l’Eglise pour les osties, et qu’entre le plaisir de la salle et celui de l’appétit, il faut trancher.  Ce triumvirat d’excellence a décidé que cela serait un bien grand péché…

On commande quoi ?
Le poisson du jour.

On y va quand ?
Tôt, pour profiter d’une vue à faire frémir le petit peuple de la mode le plus aguerri.

On attend où ?
On arrive à l’heure, mettons du bar du Raphaël ? 

1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, Paris 16e.
01 40 62 7061

 

Frenchie to Go

On y va quand ?
Le matin, pour le carburant de la journée.

On commande quoi ?
Le granola au sirop d’érable, fromage blanc et fruits de saison; des pancakes avec compote; un flat white. 

On attend où ?
Depuis les travaux, et l’agrandissement de la salle, on n’attend plus ! 

9, rue du Nil, Paris 2e.
01 40 39 96 19
Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 17h (breakfast jusqu’à 11h30)

 

Les confidences de l’hôtel San Regis

A deux enjambées de la maison Christian Dior - et de l’Avenue Montaigne, donc -, un hôtel avant-hier mythique, hier fatigué, aujourd’hui lifté et revigoré, a eu l’excellente idée de proposer une offre de restauration portée sur le végétal, sans sacrifier les idées.

On commande quoi ?
Le risotto de petit épeautre. 

On arrive quand ?
Tardivement, quand le quartier s’endort. 

On attend où ?
Au Bar ! 

12 rue Jean Goujon, Paris 8e.
01 44 95 16 16

 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous