Pop Culture

5 vieux films à (re)voir pendant le confinement d'après Manolo Blahnik

Le mythique créateur de souliers Manolo Blahnik a toujours eu un penchant pour le cinéma, qui a été une source d'inspiration constante tout au long de ses 50 ans de carrière. Il nous livre aujourd'hui ses meilleurs films d'époque pour rester confinés.
Reading time 3 minutes

ASSURANCE SUR LA MORT

De Billy Wilder, sorti en 1944

Barbara Stanwyck joue le rôle d'une femme au foyer provocante qui séduit un vendeur d'assurance incarné par Fred MacMurray dans un stratagème de fraude meurtrière; celui de tuer son mari pour recevoir le paiement d'une assurance, déclenchant la suspicion d'un enquêteur.

"J'aime tous les films avec Barbara Stanwyck. Sa performance est incroyable dans Double Indemnity... Et les images sont superbes." 

LA POSSEDEE

De Curtis Bernhardt, sorti en 1947


Joan Crawford joue le rôle d'une femme malade mentalement admise dans un service psychiatrique, qui révèle son histoire complexe sur la façon dont elle s'est retrouvée là-bas.  Une histoire dramatique de l'obsession d'une femme pour son ex-amant.

EVE

De Joseph L. Mankiewicz, sorti en 1950


Bette Davis, une méga-star respectée de Broadway, engage la jeune fan ambitieuse «Eve» joué par Anne Baxter comme son assistante personnelle. Mais il semble qu'Eve ait un plan sournois et complice pour dépasser la grande star et lui voler sa vie.


"Bette Davis est tout simplement spectaculaire."

LA FUREUR DE VIVRE

De Nicholas Ray, sorti en 1955

Un film dépeignant des adolescents émotifs de la classe moyenne, le malfaiteur Jim Stark, joué par James Dean, s'installe dans une nouvelle ville afin de faire table rase du passé ; mais être le petit nouveau dans le quartier et tomber amoureux de Judy (jouée par Natalie Wood) qui est la petite amie du dur à cuire lui cause de serieux problèmes.

 

"Quel film merveilleux, James Dean est une icône, et cette veste : j'ai eu la même en cuir rouge! "

ET DIEU CREA LA FEMME

De Roger Vadim, sorti en 1956

Brigitte Bardot joue le rôle d'une jeune femme libérée sexuellement à St Tropez; Mariée mais sauvage à sa manière, son mari naïf essaie de la garder alors qu'elle romance avec un trio d'hommes.

 

"Brigitte Bardot a toujours été une énorme source d'inspiration pour moi à travers sa beauté et son jeu d'acteur, si élégant, féminin et beau."

LE GUEPARD

De Luchino Visconti, sorti en 1963

Le prince de Salina, un noble aristocrate d'une intégrité irréprochable, tente de préserver sa famille et sa classe sociale au milieu des bouleversements sociaux de la Sicile des années 1860. Avec Burt Lancaster et Claudia Cardinale. 

«Visconti représente la quintessence de la culture visuelle européenne. Tous ses films sont la vision d'un artiste captivé par la beauté et sublimé sous toutes ses formes. Le léopard est si joliment réalisé."

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous