Industry Trends

Upcycling : Lena Waithe passe à la vitesse supérieure

Il y a deux types de personnes : celles de parole et celles d’action. Lena Waithe, scénariste, actrice et lauréate d’un Emmy Award, a tendance à jouer dans la seconde catégorie. Elle le prouve une fois de plus en rejoignant le Mercedes-Benz collective, cette année dédié à l’apprentissage d’une nouvelle compétence. Guidée par deux experts de la mode durable — les designers Christophe Raeburn et Duran Lantik — elle nous inspire à appliquer les principes du upcycling à notre consommation.
Reading time 6 minutes
Lena Waithe, Christopher Raeburn et Duran Lantink par Hannah Sider

Avouons-le : nous entretenons tous un rapport étrange à l’inconnu. Appréhendé tel un trou noir, sa juste valeur n'est appréciée qu'une fois surmonté. Sortir de sa zone de confort, c’est l’idée motrice de Mercedes-Benz et du #MBcollective — au cours de cette initiative axée sur le développement personnel, les participants y démontrent leur force de caractère, leur détermination et leur habileté à penser hors des sentiers battus. Cette année, la griffe automobile convie une dream-team issue du cinéma, de la musique et de la mode : le mannequin Jazzelle Zanaughtti, la chanteuse Rina Sawayama, le designer Samuel Ross, et la productrice Lena Waithe. Nous avons rencontré cette dernière à Londres, peu de temps après qu’elle n'explore les principes du upcycling aux côtés des créateurs de mode durable Christopher Raeburn et Duran Lantik.

Quelle a été votre réaction lorsque Mercedes-Benz vous a invitée à rejoindre Jazzelle Zanaughtti, Rina Sawayama et Samuel Ross au sein du #MBcollective ?

J'étais très excitée. Moi et mon équipe sommes régulièrement sollicités et essayons d'être les plus consciencieux dans la sélection de nos partenaires. Nous apprécions les valeurs et projets menés par Mercedes-Benz, ainsi que les talents qui y travaillent. Il était donc tout à fait naturel de rejoindre ce projet.

"Nous avons tous un rôle à jouer en matière de respect de l'environnement. Je pense qu'il est intéressant et urgent d'appliquer des solutions durables au milieu de la mode."

L'initiative cette année, baptisée "How To", relève de l'apprentissage d'une nouvelle compétence — pourquoi avoir choisi le thème du upcycling ?

Avoir choisi ce thème découle d'une volonté de dénoncer le piège de la surconsommation, de montrer qu'il est possible de produire du neuf à partir de choses existantes. C'est aussi une façon de répondre au problème environnemental auquel nous sommes tous confrontés. J'estime que nous avons chacun un rôle à jouer et apprécie l'engagement de Mercedes-Benz à développer des solutions durables dans le secteur automobile. Je pense qu'il est intéressant et urgent d'appliquer cet engagement au milieu de la mode. D'où mon envie d'en apprendre davantage sur le sujet et de mieux comprendre la démarche de Christopher Raeburn (expert en recyclage et revalorisation et directeur artistique international de Timberland, ndlr)

 

A travers chacun des projets que vous menez, votre créativité semble être motivée par l'idée de communauté — vous le prouvez une fois de plus en choisissant le thème du upcycling. Pensez-vous que l'épanouissement personnel est le résultat d'actions altruistes ?

Tout à fait, j'essaye toujours de servir l'intérêt général plutôt que de penser les choses de façon auto-centrée. La notion de upcycling, l'idée d'aider la planète en utilisant des matériaux usés pour créer quelque chose de nouveau, reflète bien cela. 

 

Au cours de votre vie, quelle compétence avez-vous été la plus fière d'apprendre, et qui vous l'a transmise ?

Je suis très fière de mon don pour l'écriture. Je ne pense pas que quelqu'un en particulier me l'ai transmise, je suis en revanche reconnaissante envers mes mentors, toutes ces personnes avec lesquelles j'ai collaboré et qui m'inspirent au quotidien. 

 

Comment décririez-vous votre processus d'apprentissage ?

C'est un processus qui ne s'arrête jamais. Je suis en constante formation car, à mon sens, nous n'avons jamais fini de nous perfectionner. J'essaye toujours de faire des choses qui m'effraient, d'être là où les autres ne m'attendent pas. Mon but est d'être la meilleure dans ce que je fais.

 

Comment comptez-vous transmettre vos nouvelles compétences en matière de upcycling

En racontant le processus derrière la veste que je viens de créer avec Christopher Raeburn, qui reprend certaines parties des tenues de pilotes de Formule 1 et de Formule E. Je pense beaucoup la porter à Los Angeles, et sais qu'elle va susciter bon nombre de réactions. C'est en partageant son histoire que j'ouvrirai la conversation autour de la mode durable, ce qui j'espère inspirera les autres à changer leurs habitudes.

Suivez @MercedesBenzFashion pour découvrir l’apprentissage de @LenaWaithe avec les experts
#BenzKnowsHow #MercedesBenzFashion

Articles associés

Recommandé pour vous