International Watch Review

Oris Big Crown Propilot calibre 114

La montre Oris Calibre 114 affiche un second fuseau horaire sur 24 heures qui vous emmènera jusqu’au bout de la terre. Au moment de créer un nouveau garde-temps, les ingénieurs et les designers d’Oris poursuivent un même objectif : produire une montre qui fait sens. Bien que chaque pièce soit admirablement pensée et conçue, les montres Oris et leurs différentes fonctions doivent avant tout avoir une vraie utilité. C’est cette philosophie qui a inspiré le Big Crown ProPilot Caliber 114, une montre affichant un second fuseau horaire sur 24 heures.
Reading time 2 minutes

Toutefois, ce deuxième fuseau horaire est loin d’être ordinaire et ce pour deux raisons. Premièrement, il est alimenté par le Calibre 114, le cinquième d’une série de mouvements développés par Oris. Tous partagent la même architecture de base, à savoir une autonomie de 10 jours et une indication de réserve de marche non linéaire. Situé à 3 h sur le cadran, ce dispositif breveté Oris affiche, par une aiguille qui se déplace le long de la graduation, l’autonomie restante avant le remontage du mécanisme. Deuxièmement, car Oris a conçu un second fuseau horaire sur 24 heures avec un réglage à la demi-heure près. Pourquoi ? Parce que quelques pays s’étendent sur plusieurs fuseaux horaires, parfois à la demi-heure près. Parmi les états qui ont adopté des demi-fuseaux, ou fuseaux horaires fractionnés, on compte l’Australie, le Canada, l’Inde, l’Iran, l’Afghanistan, la Birmanie et le Sri Lanka. Avec cette fonction, Oris répond donc aux besoins des voyageurs à destination ou en provenance de ces pays.

Avec son programme de calibres « maison », Oris poursuit la riche histoire de ses innovations horlogères. Que veut dire faire ses propres mouvements ? À l’oeil nu, pas grand-chose. Et pourtant, quand il s’agit du coeur et de l’âme d’une montre, ou de l’histoire de l’entreprise qui la conçoit, cela fait toute la différence.

Articles associés

Recommandé pour vous