Hommes

Qui es-tu, Axel Morin ?

Photographe, réalisateur, Axel Morin jouit d'une vision réaliste mais onirique qui lui est propre. A l'heure de sa première exposition entièrement réalisée à l'iPhone, l'Officiel rencontre cet artiste d'un nouveau genre à la transparence proportionnelle à son talent.

Qui êtes-vous, Axel Morin ?

Je suis Axel Morin, 32 ans, je suis photographe et réalisateur parisien.

 

Pour votre exposition "Paris Marseille Lyon", vous shootez exclusivement avec l’iPhone X. La genèse de ce projet ?

Dans ce projet, il fallait montrer chaque ville avec son propre rythme cardiaque, ses propres sons à entendre, ses propres émotions, ses propres histoires, donner une vision contemporaine de ces villes, retranscrire ma vision avec la musique de l’artiste. J’ai rencontré les artistes en amont du projet pour les connaître un peu plus, connaître leurs passions, ce qu’ils aimaient, pour que le travail final reste authentique. Bien entendu respecter le principe du "Shot on iPhone" et en noir et blanc. Pour moi la ville est une peinture vivante en perpétuelle évolution. Il faut seulement bien la regarder, capturer ses émotions et les retranscrire avec sa propre vision. C’est ce que j’ai essayé de réaliser dans ces 3 films. 

 

Le smartphone va-t-il remplacer l’appareil photo ?

Pour moi la caméra est comme un pinceau, un medium, j’ai toujours utilisé différents outils dans mon travail. Il n'est pas question de "remplacer" un appareil photo ; c'est seulement un rendu différent qui peut être intéressant selon les projets que tu abordes, ou ce que tu souhaites dégager dans ton film. Ce qui est important, c’est ce que tu racontes. Tu adoptes une autre façon de travailler sur un set, mais tu abordes toujours ta reflexion, le sens de ton histoire de la même façon. La caméra permet de retranscrire visuellement ce que tu as dans ta tête et non l’inverse.

 

D’où venez-vous ? 

Je viens de la pub, j’ai été directeur artistique pendant plusieurs années… J’ai toujours fait de la photographie puis, de l’image fixe, j’ai évolué à l’image en mouvement.

 

La street culture est omniprésente dans votre travail. A l’heure où elle est utilisée et marketée par le marché du luxe, comment rester authentique dans cette discipline ? 

L’authenticité vient des gens qui racontent les histoires, si tu es vrai dans ton discours et dans tes créations, les gens vont le ressentir.

 

Vous collaborez avec des maisons comme Saint Laurent ou Nike. La mode est-elle une source d’inspiration dans votre travail ? 

Oui la mode est une grande inspiration dans mon travail, j’admire beaucoup le travail des matières, les formes, les histoires qui peuvent se raconter derrière un vêtement ou une chaussure. Ce qui est beau c’est que, dans notre métier, nous sommes les personnes qui permettent de retranscrire en image toutes ces histoires…Je suis très heureux d’avoir pu collaborer avec ces marques. Ce sont des marques que je respecte et qui correspondent à mon univers artistique.

 

Le prochain gros coup que vous planifiez ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez suivre mon travail sur Instagram…

 

www.frenzyparis.com/talents/axel-morin

 Exposition du 12 au 15 juillet, de 10h à 20h à L'Espace Léon Voltaire, 68 rue Léon Frot, 75011

01_AXEL_MORIN_APPLE.jpg
02_AXEL_MORIN_APPLE.jpg
03_AXEL_MORIN_APPLE.jpg
04_AXEL_MORIN_APPLE.jpg
05_AXEL_MORIN_APPLE.jpg
06_AXEL_MORIN_APPLE.jpg

Articles associés

Recommandé pour vous