Femmes

Architecte du vêtement

Designer de mode au parcours sans faute, Albert Kriemler est aussi un grand amateur d’art. Le directeur artistique de la maison Akris nous a ouvert les portes de son univers, à deux pas du lac de Constance.
Reading time 5 minutes

Texte par Mathilde Berthier

"Si je n’étais pas devenu créateur de mode, j’aurais étudié l’architecture.” Il suffit d’enffiler une robe Akris pour le comprendre: maîtrise impeccable des proportions, parfaite adéquation des coupes et des matières... Albert Kriemler s’est taillé, en trente-sept ans de carrière chez Akris, un vocabulaire dépouillé et subtil, nourri des influences des architectes Adolf Loos et Sou Fujimoto ou du peintre Giorgio Morandi: “La mode et l’architecture ont des fins précises, elles suivent des règles et ont besoin de l’artisanat. Pas l’art. Je les perçois comme des coquilles pour l’être humain.” Éduqué à la mode par sa famille (la maison Akris a été fondée par sa grand-mère, Alice Kriemler-Schoch, en 1922), Albert est tout juste majeur lorsqu’il intègre l’entreprise : “J’ai rejoint la marque juste après le lycée, car le bras droit de mon père venait de mourir accidentellement. Si jeune, on obéit. Alors, j’ai essayé de donner des idées.” Le jeune homme dessine frénétiquement, explore l’histoire de l’art et s’efforce de créer pour le feeling, pas seulement pour le style : “Faire de la mode, c’est avant tout construire une garde-robe qui vous rend et vous fait vous sentir belle.” 

Profil bas
 


Discret, réfléchi, Albert Kriemler s’épanouit très tôt dans une forme de low profile: “Je n’ai pas de temps pour une vie publique ou même pour les réseaux sociaux. Mon pays, la Suisse, a cette culture de la discrétion que j’apprécie. Carmen Herrera, l’artiste new-yorkaise avec laquelle j’ai collaboré sur la collection printemps-été 2017, m’a conforté dans l’idée que la célébrité déconcentre du travail.” Et même si Akris défile à Paris depuis 2004, le designer n’a jamais quitté Saint-Gall, véritable plaque tournante du textile nichée au pied des Alpes glaronaises : “Saint-Gall est un épicentre de l’artisanat et de la technologie. Les équipes des grandes maisons de mode milanaises et parisiennes viennent chaque saison pour découvrir les dernières nouveautés en matière de textile. Il y a une tradition de broderie à Saint-Gall. En travaillant main dans la main avec tous ces innovateurs, Akris peut développer de nouvelles techniques très rapidement.”
 

Mélomane et collectionneur
 

Alors, casanier, monsieur Akris ? “Non, j’aime voyager. Seul, en famille ou avec des amis. Récemment, je suis parti pour le Kenya, dans la réserve du Masai Mara, avec mes proches ; je suis aussi allé à l’inauguration de la nouvelle Elbphilharmonie à Hamburg avec mes amis, les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron, qui l’ont imaginée.” Insatiable collectionneur, il écume les foires d’art contemporain – Art Basel, Frieze, Biennale de Venise – et fréquente régulièrement le Whitney Museum, le MoMA ou le palais Galliera, ses musées fétiches. Ses prochaines destinations? Minneapolis, Bilbao et Miami, dont il aimerait visiter le Pérez Art Museum. On finit par lui demander s’il aimerait voyager dans le temps. Et une fois de plus, il répond par l’art et la raison : “Je choisirais probablement les dix premières années du xxe siècle, décor d’une grande conversation entre l’art, la littérature, la science et la musique. C’était le point de départ de la modernité. Mais, en général, je ne suis pas quelqu’un qui regarde en arrière.”
 


www.akris.ch 

Ses bonnes adresses à Saint-Gall 

Le Textilmuseum,
pour sa collection unique de broderies et de laçages.
Vadianstrasse 2, Saint-Gall,
www.textilmuseum.ch

La fameuse université, avec son architecture de béton
et ses sculptures en plein air.
Dufourstrasse 50, Saint-Gall,
www.unisg.ch

La bibliothèque de l’abbaye millénaire de Saint-Gall,
classée au Patrimoine mondial de l’Unesco.
Klosterhof 6B, Saint-Gall,
www.st.gallen-bodensee.ch

Le Red Square, un espace urbain créé par Pipilotti Rist,
entre le QG Akris et le centre-ville.

Articles associés

Recommandé pour vous