Fashion Week

Dolce & Gabbana, quand artisanat rime avec poésie

Domenico et Stefano continuent, encore et toujours, de célébrer l'Italie et son savoir-faire.
Reading time 2 minutes

Sur les notes raffinées et touchantes des mélodies de Franco Battiato, Dolce & Gabbana a mis en scène une collection qui, avant d'être de la mode, est surtout un concentré de l'artisanat d'hier et d'aujourd'hui : cette compétence manuelle experte qui a fait la renommée du Bel Paese dans le monde.

L'horloger, le berger, le cordonnier et le boulanger défilent, fiers de leurs efforts, humbles dans leur démarche, vêtus d'uniformes qui pour l'occasion deviennent somptueux : splendides pulls et combinaisons tricotés, célébration de la tradition du tricot qui enveloppe et rassure, tandis que les peaux lainées embellissent les silhouettes, exagérant les volumes sans toucher à leur authenticité. Le cuir est magnifiquement traité sous toutes ses formes, du costume de jardinier dans une couleur café inoubliable, aux propositions plus urbaines des vêtements d'extérieur, réchauffés ici et là par des détails en peau de mouton.

Les imprimés accompagnent la collection, enrichissant sa palette de couleurs de motifs et de logos qui ne s'affrontent pas dans leur calligraphie  et qui rappellent les signatures des artisans. Les costumes, à la coupe impeccable, sont toujours le fer de lance de la garde-robe signée Dolce & Gabbana pour homme. Détail 2020 du show, la présence très remarquée de tik-tokers, invités a immortaliser le moment pour ensuite diffuser le tout sur le réseau social Tik-Tok. 

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous