Be Well

5 bonnes raisons d'abandonner votre téléphone au moins 2 heures avant le coucher

Si vous avez passé toute la journée sur votre téléphone, il est préférable de le mettre de côté le soir et de le remplacer par un livre ou de la méditation. Voici pourquoi.
Reading time 11 minutes

En période de distanciation sociale, la technologie se révèle particulièrement utile pour nous réunir virtuellement, que ce soit par vidéoconférence ou même par téléphone, tout en limitant nos contacts avec l'extérieur - ce qui est fondamental pour notre santé mentale.

Mais si votre téléphone portable est récemment devenu votre meilleur ami, sachez qu'il vaudrait mieux commencer repenser cette relation : les smartphones, directement ou indirectement, peuvent être responsables de la détérioration de la qualité du sommeil, de l'augmentation du stress, de l'apparition de taches et de rides sur la peau, et également causer des douleurs aux doigts. Ci-dessous, des médecins de diverses spécialités vous expliquent pourquoi vous devriez laisser votre téléphone portable de côté au moins deux heures avant le coucher et vous tourner vers de nouvelles activités :

 

Le téléphone portable nuit à votre sommeil

L'utilisation de la technologie est considérée comme l'un des problèmes majeurs qui peuvent affecter le sommeil de nombreuses personnes. Environ 90% de la population déclare utiliser son téléphone portable, sa télévision ou tout autre appareil électronique jusqu'à ce qu'elle s'endorme. «Ces appareils émettent également de la lumière bleue, et c'est cette lumière qui dit à notre cerveau de se réveiller et d'être alerte le matin. Mais le problème est encore pire dans le cas du téléphone portable, car il est le plus proche du visage. Ainsi, l'utilisation de cet appareil peut provoquer des insomnies ou aggraver la qualité du sommeil », explique le docteur Mário Farinazzo.

«Pour bien dormir, éloignez-vous des appareils tels que les téléphones portables, les ordinateurs et la télévision avant d'aller au lit et priviliègiez également des repas plus légers le soir», explique la gynécologue Ana Carolina Lúcio Pereira.

 

 

Cela peut également augmenter votre stress

Selon le Dr Mário, pendant la journée, nous accumulons des pensées et nous avons la libération hormonale de cortisol. «Et, la nuit, qui est, en théorie, le moment où nous devrions nous reposer, nous connaissons un pic d'anxiété causé par ces changements de routine dus à l'isolement, car nous n'avons passé une journée équilibrée et nous n'avons pas pu traiter toutes les informations de la bonne manière. Par conséquent, souvent, beaucoup de personnes sont incapables de dormir la nuit venue », explique le médecin.

Le problème est que le téléphone portable peut fortement aggraver ce processus, car - même si vous l'utilisez pour vous distraire, il est difficile de se tenir à distance des réseaux sociaux. Et en ce moment, nous sommes bombardés d'informations sur le Covid-19. «Ce n'est pas un moyen efficace de se détendre avant de se coucher. Surtout parce que, souvent, ce que nous voyons dans l'actualité peut nous causer de l'anxiété ou du stress, avant même de dormir, lorsque nous essayons de ralentir et de nous détendre », explique le docteur Ana Carolina Lúcio Pereira.

 

 

La lumière bleue provoque également des taches

Comme si provoquer des problèmes de sommeil et augmenter le stress ne suffisait pas, le téléphone portable est également lié à des problèmes esthétiques. Le premier est la tache. «Une exposition quotidienne excessive aux ordinateurs et aux téléphones portables, par exemple, peut entraîner des dommages tels que contribuer au vieillissement de la peau, en raison des radiations émises, en plus d'aider à l'apparition de taches. Nous sommes de plus en plus exposés à ce qu'on a appelé le vieillissement numérique, voire le vieillissement 3C - les villes, les ordinateurs et la communication sans fil », déclare Isabel Luiza Piatti.

Selon le dermatologue Dr Claudia Marçal, membre de la Société brésilienne de dermatologie et de l'American Academy of Dermatology, la lumière bleue qui provient des smartphones, tablettes et ordinateurs, est considérée comme la partie la plus énergétique de la lumière visible et est liée à plusieurs pathologies telles que le mélasma, le vieillissement et le cancer de la peau.

«Même s'il ne s'agit pas d'un concept nouveau, il est nécessaire de souligner que la lumière visible reste un danger. Présente dans notre quotidien, elle est capable de favoriser une image à moyen et long terme de l'érythème sous-cutané, mais déjà suffisant pour générer la présence de cellules causant les coups de soleil (ou de cellules ayant subi des modifications importantes par rayonnement ultraviolet, avec dégénérescence de leur ADN, et accentuer la possibilité d'un cancer). La lumière visible agit pour stimuler la mélanogenèse, entraînant des taches », explique le médecin. Donc, si vous devez travailler avec votre téléphone toute la journée, utilisez un écran solaire. La nuit, c'est le moment idéal pour oublier que votre smartphone existe !

 

 

Méfiez-vous de la ride du texto

Connaissez-vous la ride du texto ? Le terme "text neck" est apparu dans la presse spécialisée américaine et est devenu l'une des nouvelles préoccupations mondiales en soins de la peau. En effet, le pliage constant de la peau du cou causé par les mouvements répétitifs pour regarder le téléphone portable a augmenté la demande de traitements préventifs et correctifs des rides et ridules du cou.

«L'inclinaison fréquente de la tête vers le bas pour regarder un téléphone portable, une tablette ou un autre appareil accélère le processus de vieillissement dans le cou et cela a même été mentionné dans une étude de l'Université de Chung-Ang en Corée du Sud à propos d'une nouvelle technique de rajeunissement. L'article démontre que les femmes à partir de 29 ans ont déjà des plis dans cette zone, alors qu'elles devraient plutôt apparaître naturellement après 40 ans », explique le dermatologue.

«L'étude a révélé que, récemment, le nombre de patients présentant des rides du cou a augmenté. De plus, un nombre croissant de jeunes patients souffrent de cette condition, probablement en raison de l'effet de la posture qu'ils adoptent lorsqu'ils regardent vers le bas lorsqu'ils utilisent des smartphones ou d'autres appareils. Ces mouvements répétitifs forment des sillons, comme s'il s'agissait de «colliers cervicaux» dans cette région », explique le Dr Claudia Marçal.

 

 

Vos mains et vos doigts ont besoin de faire une pause

De nos jours, il est courant d'observer des gens qui ne quittent pratiquement jamais leur téléphone portable et passent toute la journée à pianoter et à envoyer des messages. Cependant, beaucoup ignorent que cette habitude de toujours effectuer le même mouvement avec les doigts pour taper, voire de tenir constamment l'appareil d'une seule main, peut favoriser l'apparition d'une série de problèmes.

Une étude menée par l'Université de Göteborg, en Suède, indique que le pouce est l'une des zones les plus sensibles, en raison de mouvements très répétitifs, qui ont été identifiés comme un facteur de risque potentiel de troubles musculo-squelettiques liés à l'utilisation des téléphones portables. La répétition excessive du même mouvement peut provoquer un effet inflammatoire et, plus tard, avoir un effet dégénératif sur les articulations et les tendons de cette région. Selon l'angiologue Dr Aline Lamaita, membre de l'American Academy of Lifestyle Medicine, la meilleure chose à faire est non seulement d'étirer la région touchée, mais aussi de stimuler la circulation.

 

 

Alors que faire le soir pour combler ces heures passées sur votre téléphone portable ? L'astuce est de remplacer les technologies par des activités vraiment relaxantes. «Essayez la lecture ou la méditation, en particulier à l'heure habituelle où vous dormiez avant le confinement», explique le Dr Mário. D'autres rituels peuvent aider comme prendre un bain, allumer une bougie, ou encore appliquer des soins hydratants et des produits aux parfums apaisants, tels que la lavande et le bois de santal.

Une autre piste à exploiter est celle des pratiques de méditation et, plus généralement, des bonnes habitudes à adopter. «Mindfullness, par exemple, signifie vivre en pleine conscience, c'est-à-dire être capable de vivre pleinement chaque instant, même les moments les plus simples, avec toutes leurs caractéristiques émotionnelles et sensorielles, sans distractions. La pleine conscience peut être utilisée par tous ceux qui veulent commencer une pratique de méditation mais ne savent pas par où commencer. Cette pratique est liée à la gestion du stress, à l'amélioration de la concentration et à l'amélioration de la productivité », conclut le Dr Aline.

Articles associés

Recommandé pour vous