L'Officiel Art

Quand l’Homme imite la Nature... un récit signé Tajan

Riche d’une inscription dans l’énergie de ventes de design placées sous un rigoureux commissariat interne, la Maison Tajan continue de capter l’attention d’un large volant de collectionneurs, séduits par la qualité et l'originalité des objets proposés. La vente “Nature et Architecture”, tenue le 28 mars, confirme cette tendance.
Reading time 4 minutes

Les paramètres de fonctionnalité, de représentation et d’esthétique ont toujours présidé à la réussite des pièces de mobilier les plus éloquentes. En la matière, les réflexions et réalisations des architectes et sculpteurs ont tenu un rôle majeur dans l'évolution du mobilier conçu par les ébénistes. A l’heure où les préoccupations d’ordre écologique s’intensifient, l’imagination des créateurs puise de façon soutenue dans les lignes et matériaux prodigués par la nature. Son observation minutieuse offre à découvrir d’étonnantes restitutions via un choix de pièces sélectionnées par Tajan dans le cadre de la vente “Nature et Architecture” orchestrée par Jean-Jacques Wattel, directeur des départements et directeur général adjoint de la Maison de ventes parisienne, dont le modus operandi repose sur l’échange d’idées et d’informations.

“Si mes responsabilités impliquent une prise de décision personnelle, je fonctionne sur le mode de la discussion ouverte avec l’ensemble des équipes. Ceci afin de servir au mieux l’ambition de Tajan qui est de proposer les plus belles et plus rares pièces. De fait, les objets “disent” beaucoup, aussi, dans cette mission qui est la nôtre auprès de notre clientèle, nous nous accordons une totale liberté pour refuser des objets qui nous paraissent médiocres ou douteux. Nous déclinons ainsi la moitié des objets qui nous sont présentés. Cette méthode de filtrage rigoureux est certainement issue de mon expérience de galeriste, activité menée durant une dizaine d'années avant de rejoindre Tajan. Nous menons ainsi des recherches sur des catégories spécifiques d’objets. Notre regard se porte sur le passé (XXe siècle) mais également sur la création contemporaine.
Je m'intéresse beaucoup au design et vais à la rencontre de jeunes designers : mon attention se porte sur ceux qui démontrent un esprit novateur mais aussi une exigence au-delà de leur imagination et de la qualité d’exécution. Les bons designers sont aussi souvent des architectes, il existe ici une vraie parenté que démontre notre vente “Nature et Architecture”. En effet, après avoir présenté “Design et Architecture”, nous nous intéressons aux questionnements du public en lien avec l’écologie, la nature, la recherche d’une certaine qualité de vie. La vente réunit un choix de designers qui ont réalisé des pièces sur le thème du végétal, suivant une approche très sophistiquée. Notre dessein est de proposer un univers poétique, luxueux et original”, souligne Jean-Jacques Wattel.

Le coup de projecteur sera ainsi plus spécifiquement porté sur deux créateurs pionniers quant aux liens tissés entre urbain, habitat et nature : Maria Cristina Carlini et Giuseppe Rivadossi, mais également Roberto Giulio Rida, Roland Mellan, Claude Nicolet, Hubert Le Gall…

Une occasion unique de découvrir un paysage divers et harmonieux, lors de l'exposition des pièces qui précède la vente.

 

 

Nature et Architecture”, exposition du 22 au 28 mars, vente le 28 mars à 18h,
Tajan. 37, rue des Mathurins, 75008 Paris.

/

Articles associés

Recommandé pour vous