Joaillerie

Dans la boite à bijoux de Nawal Laoui, créatrice de Persée

Cette fan d’art contemporain instaure une nouvelle manière de porter le diamant, à même la peau. À côté de ses créations, elle est aussi une grande collectionneuse de bijoux.
Reading time 2 minutes
« Ma boite à bijoux de Frida Kahlo, achetée au concert des Rolling Stones à Mexico City il y a 3 ans »

« Celle avec la pierre, je l’appelle la bague de Kate Middleton ! J’étais à NYC, peu après que Kate Middleton se soit mariée. J’ai été chez un joailler américain et je lui ai demandé la même (en plus petite!)  À coté, la bague De Beers est un cadeau de mon mari pour mes 30 ans. J’aime son côté floral, et je la trouve intemporelle, mélangeable avec n’importe quelle autre bague »

 

« Le fibule, c’est l’ancêtre des épingles à nourrisse, que les femmes mettaient en Afrique du Nord pour attacher leur robe. Je suis d’origine marocaine, et l’idée quand j’ai créé la marque c’était justement de m’inspirer de mes origines. Il y a eu une exposition à l’Institut du Monde Arabe sur les fibules et j’ai trouvé la forme était intéressante. Aujourd’hui, c’est devenu un best seller, le modèle phare de la marque »

« Ci-dessous, il s’agit de ma dernière création, la Calder. Chaque saison, je rend hommage à un artiste. Il y a eu Matisse, et notamment sa une muse Nadia, qu’il dessinait sans cheveux. Je l’ai repris en remplaçant les yeux pas des pierres précieuses. Cette fois-ci, car il y avait une expo intéressante au musée Picasso. Revoir le mobile de Calder de manière aérienne avec du saphir, du rubis, de la chainette en or… pour apporter ce côté pierre en lévitation.» 

Articles associés

Recommandé pour vous