Industry Trends

La transition vers l'eco packaging se poursuit dans l'industrie cosmétique

L'initiative de limiter le coût environnemental des emballages cosmétiques représente un enjeu important pour le secteur qui produit une quantité inouïe de déchets non-recyclables.
Reading time 3 minutes

Historiquement, l’industrie de la beauté et des cosmétiques préférait investir dans des emballages purement esthétiques, sans forcément penser à leur impact environnemental. D’après Euromonitor International, l’industrie générait en 2017 plus de 142.6 milliards d’emballages non-recyclables à usage unique. Mais en 2018, polluer, c’est pas cool. La demande de produits respectant la planète s’accroit parmi les consommateurs sensibilisés.

Limiter la production de déchets par le biais d'eco-emballages : voilà le nouveau défi des entreprises. C’est ce qu’a compris le groupe L’Oréal en s’associant avec les experts environnementaux de Quantis. Ensembles, ils créent SPICE (Sustainable Packaging Initiative for CosmEtics), une initiative cosmétique engageant tous les acteurs de l’industrie à établir un avenir responsable par rapport à leurs emballages. Parmi les onze partenaires, LVMH, Clarins, Chanel, Hermes et L’Occitane en Provence cautionnent la pratique.

Si les grandes marques s’engagent a communiquer leurs objectifs, cela démontre une responsabilité vis-a-vis des consommateurs, a dessein de réduire leur empreinte et impact écologique. La marque Weiss témoigne qu’en 2010, la notion de réutilisation n’avait pas beaucoup de succès au sein de l’industrie. Cela ne collait pas avec l’image de produits luxueux. Aujourd’hui, la marque est célébrée pour l’initiative et se trouve chez tous les grands revendeurs, tel que Net-à-Porter. Leur concept est de bannir le plastique de leurs produits et emballages, afin de privilégier le métal et la réutilisation des récipients. 

Il y a d’autres manières de s’adapter a “l’eco conception” du packaging : diminuer le format, s’assurer de la durabilité des matériaux et de leur composition, préférer des emballages recyclables et réutilisables… Les alternatives existent pour innover. Le packaging joue le rôle fondamental d’identité de marque - c’est un rappel visuel que les produits ont un impact environmental. A l’issue de cette modification, ces entreprises ne verront pas directement de retour sur leurs investissements. Mais ils seront reconnus en tant que les pionniers de la transformation durable. Une certitude pour les générations futures : des emballages beaux oui, mais pas à n'importe quel prix.

Articles associés

Recommandé pour vous