Industry Trends

Qui est Christoph Rumpf, grand gagnant du 34e Festival de Hyères ?

À 25 ans, cet étudiant de l'Université des Arts appliqués de Vienne a séduit Natacha Ramsay-Levi, Charlotte Casiraghi et Liya Kebede avec sa collection pour homme pensée... et taillée comme un conte.
Reading time 3 minutes

Lui que la mode s'est empressée de rebaptiser "petit prince" en a le vestiaire...et l'imagination. Originaire de la région de Styrie, en Autriche, Christoph Rumpf s'installe à Vienne il y a sept ans pour intègrer l'Université des Arts appliqués. C'est là que germe l'idée d'un nouveau genre de roman d'apprentissage, une sorte de Candide appliqué à la mode homme : "J’ai voulu raconter, à travers ces vêtements, l’histoire d’un petit prince qui grandit seul dans la jungle…et les différents conflits qui l’agitent. Chaque silhouette exprime une étape de ce voyage initiatique." Parmi ces étapes ? Le passage de l'enfance à l'âge adulte via la découverte de la 'grandville' : "Grandir à la campagne et être projeté, plus tard, dans une ville tentaculaire, je l'ai moi-même vécu." Qu'elle concerne le créateur lui-même ou son personnage, la mue qui s'opère en l'espace de sept silhouettes est aussi spectaculaire que "désirable", qualité soulignée d'ailleurs par la présidente du jury Natacha Ramsay-Lévi. À noter que 99,9% des tissus utilisés par Christoph Rumpf sont des tissus de seconde main : "Alors que l’histoire débute avec des formes, des volumes, elle évolue ensuite vers quelque chose de plus sensuel, de plus opulent aussi. D’où ce manteau facile à porter et en même temps démesuré, auquel j’ai ajouté des empiècements de costumes de ballet vintage. L’idée, c’était que le personnage déploie toute la palette de son caractère à la fin." Toujours en phase avec son "prince" de tissu, l'Autrichien de 25 ans aura littéralement déployé ses ailes, ce soir, aux Salins d'Hyères. Il remporte le Grand Prix du Jury Première Vision ainsi qu'un mentoring d'Exception pour son développement marketing et médiatique en Chine. Le premier lui offre l'opportunité de défiler pendant la prochaine Mercedes-Benz Fashion Week de Berlin ; de créer, comme les Botter cette année, une collection capsule en collaboration avec Petit Bateau et, enfin, de curater un projet avec les Métiers d'art Chanel. Sacré programme. 

@theglasspunk

www.villanoailles-hyeres.com

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous