Hommes

Comment choisir son prochain Eastpak ?

by Felix Besson
11.07.2017
Habitué des collaborations de renom, Eastpak ne relâche pas la cadence et se paye 3 des designers les plus talentueux de la décennie pour ses prochaines collections capsule. L'occasion de demander à Alexandre Mattiussi, Raf Simons et Christopher Raeburn leur opinion sur le port du backpack.

RAF SIMONS

Eastpak en un mot ?

Iconique

Les caractéristiques d'un sac à dos pour homme ?

Ce sont des produits qui se doivent d'être très fonctionnels.

Ce que vous porteriez avec un sac à dos ?

Les sacs à dos fonctionnent très bien avec n’importe quel type de tenue. Le plus important reste l’attitude et non la tenue.

Ce que l'on trouvera toujours dans votre sac à dos?

Mon portefeuille et la laisse de mon chien.

Ce que l'on y trouvait lorsque vous étiez enfant ?

Mes cahiers scolaires, un stylo et mon MP3.

EK04D_81S.jpg
EK05D_82S.jpg

ALEXANDRE MATTIUSSI

Le backpack a-t-il détrôné l’attaché-case à Paris ?

Certainement. Il y a encore quelques années c'était l’accessoire unique d'un collégien ou d'un lycéen qui s’est rapidement démocratisé, surtout en terme de style. Aujourd’hui le backpack est clairement devenu l’accessoire de tous les jours pour toute une génération. Aller travailler avec son backpack est même devenu synonyme de cool. 

 

Qui porte le sac Eastpak x Ami ?

Nous voulions qu’ AMI pour Eastpak soit un accessoire facile à porter, en représentant l’héritage de la marque. Donc clairement un homme en costume, en jean, ou en short peut le porter. On a vraiment suivi la ligne originale de Eastpak, en rajoutant des touches de couleurs, des détails de cordons, de pop. La touche AMI. 

 

Peut-on être crédible avec un sac à dos lorsqu’on a passé 25 ans ?

Oui bien sûr, à tout âge !

 

Votre modèle fétiche ?

La modèle Banane, à la fois cool et pratique. Surtout pour moi parce que je suis en scooter, donc d’avoir le sac à dos comme ça en banane un peu oversize, c’est vraiment utile !


Votre définition du cool en 2017 ?

Être soi-même.

00040_132.jpg
00050_165.jpg
00070_288.jpg

CHRISTOPHER RAEBURN

Qui porte un sac à dos à Londres ? 

Je ne veux pas classer les porteurs de sacs à dos dans une catégorie particulière ici à Londres. La diversité des cultures qui fait la richesse de notre ville implique que tout le monde, de l’écolier au travailleur de la city en passant par le créatif, porte un sac à dos pour transporter ses objets indispensables au quotidien dans le métro ou à vélo. C’est ce qui fait la beauté d’Eastpak. 

 

Quelles valeurs partagez-vous avec Eastpak ?

Notre philosophie REMADE (refait) est née de ma fascination pour le matériel militaire et les vêtements utilitaires. Cette collaboration semblait donc aller de soi dès le début, vu l’héritage et les origines militaires d’Eastpak. Nous avons aussi une passion commune pour l’innovation.

 

Comment choisir son sac à dos lorsqu’on est ultra looké ?

Il est essentiel de trouver un équilibre entre la fonction et le design. Un sac à dos doit aussi pouvoir s’adapter à des tenues et des occasions variées.

 

Le sac à dos qui vous a inspiré pour cette collection ?  

Le patchwork inspiré des motifs camouflage britanniques vintage, dans la lignée de notre concept AW17 CUT N’ SHUT. Cela implique aussi de rapprocher des sphères différentes et d’appliquer notre éthique REMADE et notre spécificité britannique à un produit global. Nous sommes très fiers du fait que cette collection est une édition limitée, axée avant tout sur le savoir-faire et la qualité.  

 

A quoi ressemble votre backpack personnel ?

En général, je me tourne naturellement vers mon sac à dos « pack away ». Il se range dans la pochette frontale, ce qui en fait un bagage idéal pour tous les jours, mais aussi pour voyager. Le préféré de ma collection personnelle étant un sac en cuir de vache des troupes alpines suisses dans les années 30.

CR_01_001.jpg
CR_02_001.jpg
CR_03_001.jpg

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous