Hommes

5 bonnes raisons de rester célibataire pour la Saint-Valentin

Malgré tout le vacarme causé par les préparatifs fébriles du parfait 14 février au soir, vous restez de marbre. Et vous avez bien raison. Parce qu'en 2018, rester seul pour la Saint-Valentin n'a jamais été aussi cool, et on vous dit pourquoi.
Reading time 4 minutes

Épargner plus

Bien loin des folies consuméristes que forcent les grands magnats du marketing à accomplir lors du 14 février, rester célibataire à ce moment de l'année est (très) bon pour votre épargne. Pas de tremblements lors de votre épluchage de factures mensuel le mois d'après, ni de sueurs froides lorsqu'il s'agit de passer à la caisse au moment M. Et, surtout, une nouvelle bonne raison de vous acheter cette paire de bottes Hermès dont vous rêvez depuis 3 ans déjà. 

Manger (très) gras sans culpabiliser (ou presque)

Le chagrin justifiant les moyens, personne ne vous dira quoi que ce soit lorsque vous vous réfugierez dans votre zone de confort le soir venu. Car s'il est dit que tout est pardonné à votre congénère dans la détresse, profitez de l'un des seuls moments de répit que vous offre l'année en explosant le compteur de calories. Glace, pizza, tonneau de poulet frit siglé KFC, rien n'est trop beau lorsqu'il s'agit de faire la fête à votre estomac et de flinguer votre semblant de ligne athlétique. Le plus ? Imaginer les dîners sophistiqués que votre bande d'amis a organisé pour leur âme soeur, le tout la tête dans votre 4 Fromages supplément Peperonni. Le paradis. 

Tâter sérieusement la bouteille 

Aux grands maux les grands remèdes. Si passer (encore) une année seule vous met le cafard dès les premières heures de la journée, regarder l'étendue du désastre qui compose votre vie sentimentale est, pour ainsi dire, un funeste dessein. La solution par excellence à ce problème réside en un chiffre : 12,5. 12,5° pour être précis, soit le taux d'alcool contenu dans une bouteille de vin, et donc votre messie pour ce soir là. Qu'importe le flacon, pourvu qu'on aie l'ivresse, même si pour contrer les lendemains difficiles et la tête de looser le 15 au matin, on ne saurait trop vous conseiller de choisir un bon cru. 

Niveler sa culture cinématographique par le bas

La capacité de concentration d'un homme étant fortement réduite après 20h (et une rude journée de travail), regarder un film d'auteur avant d'aller au lit relève du meurtre de votre fonctionnement cérébral. Au diable l'estime de soi, madame n'existant pas, les quelques navets disponibles sur Netflix vous tendent les bras. Du traditionnel coffret American Pie qui vous rappelera les soirées lycée et les copains à la peau pleine de sébum aux traditionnels Very Bad Trip ou Bridget Jones (si, si), la liste et longue, la nuit aussi. 

Ne pas se brosser les dents avant d'aller dormir

Même si, à première vue, l'idée a l'air peu ragoûtante et vraiment pas hygiènique, la satisfaction est immense lorsque vous n'avez pas à vous lever quand votre corps s'engourdit pour vous brosser les dents sous la lumière aveuglante des néons de votre salle de bain. Une haleine de fenec au réveil passe encore, puisque vous n'aurez personne à qui la faire sentir avant de franchir la porte de votre open-space. Et de vous être, le matin même, rafraîchi la dentition deux fois plutôt qu'une. 

Articles associés

Recommandé pour vous