Femmes

Doutzen Kroes : "Il est essentiel de concilier mode et confort"

Première égérie du tout nouveau sac-signature de Ba&sh, Doutzen Kroes s'est confiée sur son lien avec la marque, la mode et son quotidien.
Reading time 8 minutes

Retenez ce nom : Teddy. Nouveau sac-signature lancé par la marque Ba&sh, cet accessoire du quotidien s'annonce déjà comme le nouveau it-bag à transporter partout avec soi. Pour l'occasion, les créatrices de la griffe française, Barbara Boccara et Sharon Krief, ont vu les choses en grand et ont choisi une égérie de prestige pour représenter leur dernière besace signature : la top néerlandaise Doutzen Kroes. Cette dernière nous a accordé une rencontre privilégiée et nous en a dévoilé davantage sur les secrets de cette collaboration...

L’Officiel : Quel est votre premier souvenir lié à la mode ?

Doutzen Kroes : Je me souviens avoir voulu m’habiller d’une façon très particulière dès mon plus jeune âge. Mais ce il ne s’agissait pas vraiment de l’idée d’une mode classique comme on l’entend maintenant. J’adorais porter des headbands de sport, absolument pas girly, j’avais les cheveux tirés et aimais mettre mes chaussettes par-dessus mon pantalon. J’avais une idée vraiment précise de la manière dont je souhaitais me vêtir, mais ce n’était vraiment pas dans la tendance de l’époque ! (rires) J’ai toujours apprécié être à l’aise dans mes habits. ce qui est toujours le cas aujourd’hui. Si une tenue n’est pas confortable, je ne la porterai pas. Je ne suis pas une de ces personnes qui souffre pour se sentir jolie. Je suis persuadée que l’on peut concilier mode et confort.

 

Quelle relation entretenez-vous avec Ba&sh, et comment en êtes-vous devenue la muse ?

Il s’agit tout d’abord d’une relation personnelle, puisque j’adore avant tout l’ensemble des pièces de la marque Ba&sh. Puis il s’agit également d’une relation entre Barbara [Boccara], Sharon [Krief] et moi. Je ne les connaissais pas tant et m’apprêtais à faire un shooting dans la maison de Barbara à Ibiza. Une fois arrivée, toutes les deux m’ont accueillie à bras ouverts et je me sentais avec elles comme avec ma famille. Nous partageons des valeurs communes, et je pense que cette connexion m’a encore plus attirée à elles comme auprès de Ba&sh. C’est tout naturellement que nous avons toutes sympathisé et que l’idée de devenir égérie pour la marque leur est venue. Quant à moi, qui appréciait déjà leurs produits, je ne pouvais qu’accepter et être honorée par cette proposition. Tout ceci s’est fait très naturellement.

 

Selon vous, pourquoi un sac est-il un accessoire essentiel dans notre quotidien ?

Tout simplement car il termine n’importe quelle tenue. Je suis quelqu’un de très basique dès lors qu’il s’agit de mode. J’aime me vêtir d’un t-shirt oversized d’homme, de jeans, d’une veste de tailleur et de sandales plates. Le sac vient vraiment compléter ce que l’on porte, il est un accessoire vraiment très important.

 

Que peut-on trouver si l’on fouille votre sac Teddy, dont vous êtes l’égérie ?

Au risque de vous décevoir, je ne transporte que des essentiels avec moi, rien de bien extravagant. Vous trouverez mon téléphone, des écouteurs, du dentrifice, du fil dentaire, des lunettes de vue et du rouge à lèvres. J’aurais aimé rendre ma sélection moins ennuyeuse, il n’y a rien de vraiment excitant dans mon sac ! (rires) Mais ce sont des produits communs, qui conviennent à toutes les femmes il me semble. Ce qui m’enchante vraiment, c’est que le sac Teddy possède la taille idéale pour ranger les affaires quotidiennes. D’autant plus qu’il s’agit d’une besace légère, très pratique au-delà de sa délicate esthétique.

 

Quel message souhaitez-vous transmettre en tant qu’ambassadrice pour Ba&sh ?

Je souhaite représenter les valeurs de la marque. Pouvoir s’amuser avec son style, mais il s’agit surtout de vêtements que l’on a envie de porter et d’avoir dans sa garde-robe. C’est un sentiment que l’on ressent lorsqu’on voit les produits Ba&sh : ils sont très facilement portables et toute femme portant la marque semble à la fois à l’aise et désirable dans ses habits.

 

Quel est votre secret pour un look parfait ?

Je pense qu’il faut porter ce que l’on aime. Rester authentique et en accord avec ce que l’on est. Le style Ba&sh définit absolument le type de vêtements que j’adore enfiler.

 

Qu’avez-vous l’habitude de faire lorsque vous êtes de passage à Londres ?

J’espère chaque fois rester plus longtemps pour profiter davantage de la ville. Je passe la plupart du temps en coup de vent à Londres. Comme je vis à Amsterdam, il est très rapide de faire des aller-retours en train ou par avion. Je ne prends donc jamais vraiment le temps d’y séjourner. Toutefois, j’adore me balader tant que j’y peux. Surtout à cette période de Noël, car les Anglais sont vraiment très portés sur cette fête. Il y a une ambiance très cosy où qu’on y pose les yeux. C’est ce que j’aime découvrir dans les villes : vivre au rythme des locaux, aller à leur rencontre et expérimenter la réalité de la métropole au fil de notre promenade.

 

Quand vous ne travaillez pas, quelles sont vos occupations favorites ?

Je pense constamment à ma chaîne YouTube. Je me demande ce que je peux faire de nouveau, ça me travaille sans cesse (rires). Autrement, il m’est essentiel de passer du temps avec mes enfants, jouer avec eux, les élever au milieu de la campagne, au contact de la nature. C’est la manière dont j’ai grandi, et il me semble important de leur transmettre les mêmes valeurs que celles que l’on m’a inculquées. De les sensibiliser et leur permettre de développer une forte connexion avec l’environnement.

/

Quelles femmes vous inspirent au quotidien ?

Jane Fonda, ma mère et ma fille. Je suis particulièrement fière de mon enfant car, malgré son jeune âge, elle m’apprend et me démontre déjà beaucoup. Elle m’enrichit quotidiennement.

 

Quel mantra suivez-vous continuellement dans votre vie ?

J’adore les paroles de Lee Ann Womack "When you get the choice to sit it out or dance, I hope you dance", qui signifie qu’il faut célébrer chaque moment de sa vie. Via ces mots-ci, il se dégage une vision très positive des choses qu’il me plaît à appliquer et que j’encourage.

 

Sac Teddy, Ba&sh, de 225 euros à 350 euros, disponible sur le e-shop Ba&sh ou en magasin.

Articles associés

Recommandé pour vous