Fashion Week

Ça, c'est tendance

La mode sort de sa bulle. Elle quitte le Studio 54 pour la Provence ou le Colorado, des talismans plein les poches. Dans sa valise ? Un peu de cuir, de jute et de Plexiglas, un roman de Giono, des croquis de Watteau… Pas si austère que ça, cette Calamity écoute Prince en boucle, se repeint les ongles au Stabilo, et rêve de marcher sur Mars.
Reading time 3 minutes
Sorcières dévotes

Confrontés aux affres de la modernité, les créateurs se plongent dans des grimoires pieux ou païens. Pentacles, icônes, croix Ankh et pierres magiques oscillent entre l’ombre et la lumière, l’expressionisme et le baroque.

Calamity Jane

À l’Ouest, que du nouveau. Plus minimale que Calimity, la cow-girl de l’été s’illustre en Perfecto, santiags et denim brut. Clous et franges se font discrets.

Hussardes

La veste d’officier napoléonien, courte et ajustée, rafle tous les suffrages. Arabesques, jacquard et graines d’épinard jalonnent ce reliquat du 19e siècle.

Petit Trianon

Voyage au 18e siècle, à l’heure où Marie-Antoinette mimait les bergères d’Arcadie dans son hameau particulier. La scène se joue en robe de gaulle et rubans bonbon, sur fond de toile de Jouy.

Purple

Qu’on y voit, ou non, un hommage à Prince, le violet est de tous les bons coups cette saison. Opaque ou transparente, la couleur inspire à Olivier Rousteing et Bouchra Jarrar d’authentiques tenues de scène.

Bouquet kitsch

Au bout du compte, le printemps reste la saison des fleurs. Une brassée de marguerites, pop ou désuètes, plonge la mode dans un joyeux mamie blues.

Atout trench

La mode révise ses classiques. Brutaliste chez Balenciaga, destructuré chez Simone Rocha, maximaliste chez Marni, le trench-coat s’émancipe du « manteau des tranchées » créé par Thomas Burberry en 1914.

Cargo pants

Lassés du slim, les créateurs offrent une seconde jeunesse au « cargo », pantalon culte des années 1990. Poches XXL et toile brute esquissent une silhouette à la fois cool et conquérante.

Manon des Sources

Sur les podiums, l’austérité a du bon. Lin, jute et bure esquissent une mode dépouillée et sublime, pour muses de conte provençal. Le non finito dicte sa loi.

Space Age

L’ombre d’André Courrèges plane sur les podiums de l’été 2017. Go-go boots, formes hybrides et matières lamées habillent des héroïnes venues de Naboo.

Articles associés

Recommandé pour vous