Be Well

Avant d'envisager une chirurgie du visage, tentez d'abord L'Ultherapy

Le visage s’est alourdi et relâché et, sous le menton, une masse graisseuse s’est formée. Avant d’envisager une chirurgie, il est possible d’améliorer le bas du visage et la zone sous mentonnière avec une ou deux séances d’Ultherapy.
Reading time 4 minutes

Une ligne alourdie, un problème très masculin 

La peau des hommes, plus épaisse que celle des femmes, résiste mieux aux agressions. Toutefois, ceux-ci sont souvent préoccupés par une ligne de mâchoire qui s’empâte et s’affaisse. Aujourd’hui, les hommes n’hésitent donc plus à consulter un médecin esthétique ou un dermatologue. Preuve en est, les dernières statistiques datant de 2016 indiquent qu’ils sont 14 % à faire des traitements esthétiques pour rafraîchir leur visage. Les motivations sont souvent d’origine professionnelle : rester au top et avoir l’air frais, en forme et combatif face aux jeunes loups. Autre raison, le désir d’estomper le décalage d’âge lorsqu’ils sont en couple avec une femme plus jeune. “Le lifting est un cap énorme à franchir pour un homme, alors qu’il va adhérer plus facilement à des gestes de médecine esthétique. Quand je leur propose l’Ultherapy, ils y adhèrent car cela correspond à ce qu’ils recherchent, lifter et amincir le bas du visage, la zone sous mentonnière et le cou”, note le docteur Stéphane Auroy, dermatologue à Paris et spécialiste des traitements au masculin.

“Les motivations des hommes sont de rester au top et d'avoir l'air frais, en forme et combatif."

Un lifting par Ultherapy aux résultats progressifs 

Ulthera est un appareil médical qui lifte non- chirurgicalement le visage, la mâchoire, le contour des yeux et le cou avec des ultrasons microfocalisés. Un applicateur délivrant les ultrasons, relié à un écran échographe, permet au médecin de piloter la procédure en regardant les parties profondes du derme pour ajuster ses tirs. L’écran permet de régler la profondeur idéale où envoyer les ultrasons afin d’obtenir un résultat optimal. Les ultrasons sont envoyés en deux passages à 4,5 mm et à 3 mm de profondeur dans le derme pour créer un maillage de nouveau collagène et d’élastine et ainsi procurer l’effet liftant. “Pour éviter tout inconfort, j’anesthésie le cou et la mâchoire afin que le patient n’ait pas mal et ne bouge pas”, prévient le docteur Auroy. La procédure prend une heure et n’occasionne aucune éviction sociale. Les premiers effets commencent à se voir à deux mois, et le résultat définitif intervient entre quatre et six mois. Indiqué pour lifter un relâchement modéré, un seul traitement suffit et perdure deux ans.

“Ce qui est gratifiant, c’est l’amincissement et le refaçonnement du bas du visage. Si la peau est lourde et très relâchée, on pourra obtenir un meilleur effet liftant avec une deuxième séance programmée à six mois voire un an, poursuit le spécialiste. J’ai une file active de patients qui font des séances espacées de dix-huit à vingt-quatre mois, et force est de constater que ceux que je traite depuis 2011 n’ont pas ou très peu vieilli.” Les suites : des possibles rougeurs qui s’estompent au bout de quelques heures et une sensibilité de la zone qui peut perdurer quelques semaines.

À partir de 1 500 € la zone.
Pour trouver un médecin : Ultherapy

Articles associés

Recommandé pour vous