International Watch Review

9 nouveautés horlogères à ne pas manquer

Florilège de neuf nouveautés horlogères présentées aux derniers salons de Bâle et Genève. Quand mouvement et éblouissement ne font qu’un.
Reading time 7 minutes

Réalisation et photographie par Emily Minchella

Indomptable

La “Panthère de Cartier” est de retour et c’est une merveilleuse nouvelle ! Avec cette montre-bijou emblématique des années 1980 – elle est née en 1983 – ressurgit l’allégresse et le panache d’une époque libérée, le souvenir de soirées légendaires et cet esprit pétillant qui matche si parfaitement avec l’animal fétiche de Cartier. On a hâte de voir comment les millennials vont s’approprier cette icône du style, qui se prête à merveille à toutes les personnalisations avec sa forme parfaite, ses mailles joyeuses et son allure conquérante.

Sportive

Difficile de citer une montre plus iconique que la “Royal Oak” avec sa boîte en acier, sa lunette octogonale fixée par huit vis hexagonales, son cadran Tapisserie, son bracelet intégré : son design élégant et sportif, né de la prodigieuse imagination du designer Gérald Genta, n’a pas pris une ride depuis sa première présentation en 1972. On la retrouve cette année avec plaisir en version chrono (la “Royal Oak Chronographe” fête justement son vingtième anniversaire), noire, brillante à souhait, ornée de compteurs agrandis avec une nouvelle police de caractères, des décalques et des finitions inédites.

Iconoclaste

Artiste et visionnaire sont les mots qui reviennent souvent lorsque l’on parle de Jacob Arabo : ce self-made-man n’avait que 16 ans lorsqu’il débuta comme apprenti, deux ans après son arrivée aux États-Unis. Si son nom a longtemps été associé à la joaillerie (les plus grandes stars de la planète porte ses bijoux), c’est désormais grâce à l’horlogerie d’exception que ce créatif hors-norme séduit les spécialistes en quête de sensations fortes. Lancée en 2013, la collection “Epic X Chrono” a assurément posé le premier jalon horloger avec lequel cette superbe maison de caractère a atteint les sommets pour ne plus les quitter depuis.

Éblouissante

Laurence Graff est définitivement le roi des diamants hors du commun. Ce grand joaillier anglais subjugue non seulement par la qualité supérieure des pierres inouïes qu’il prodigue à sa clientèle, mais aussi, depuis 2008, par l’excellence de sa vision de l’horlogerie. Les montres Graff sont fidèles à l’essence de la maison : étincelantes et sophistiquées. La boîte de cette étourdissante montre auréolée de diamants baguette a été pensée et construite intégralement autour du mouvement afin d’optimiser chaque centimètre dans un but de confort ultime et d’harmonie visuelle totale. Le nec plus ultra !

Tentation

Avec ses cadrans de 27 mm finement laqués et guillochés soleil, son boîtier délicieusement galbé en acier et or rose, la nouvelle déclinaison de l’iconique “Serpenti” de Bulgari assume sa versatilité. On adore les bracelets double tour en karung : un serpent d’eau non venimeux dont la peau particulièrement fine et souple fait penser à celle du lézard. Elle nécessite un travail soigné de tannage au terme duquel le cuir est très agréable à porter, doux et onctueux. Ces bracelets disponibles dans une large palette de teintes sont aisément interchangeables – un seul clic suffit, chaque seconde compte !

Signature

Voici une montre qui porte en elle l’art si cher à Gabrielle Chanel de twister les éléments du vestiaire masculin. Sa forme rappelle l’emblématique montre “Première”, son esthétique et sa forme signée s’inscrivent parfaitement dans le vocabulaire horloger de la maison. Le bracelet estampé, né d’un emmaillement de fils d’acier, est remarquable et a demandé plusieurs mois de mise au point pour permettre au motif tweed d’acquérir une très grande souplesse et un porté ultra-confortable. La forme octogonale de la boucle déployante fait inévitablement penser à la place Vendôme et au bouchon du flacon du N° 5.

Irrésistible

On ne présente pas la “Reverso” de Jaeger-LeCoultre. C’est la montre de légende par excellence, indémodable, pleine de caractère. Sa sobriété graphique et sa simplicité géométrique ne cessent d’exercer leurs irrésistibles séductions depuis plusieurs décennies. Un véritable culte en quelque sorte ; un manifeste de style et de philosophie Art déco qui s’attache avec aisance à tous les poignets et s’adapte avec décontraction à toutes les occasions grâce notamment à son boîtier réversible (on opte pour la version diamant la nuit, acier le jour) aux trois godrons emblématiques.

Hors-norme

Vous seriez étonnées de constater à quel point les femmes manifestent désormais un intérêt  véritable pour tout ce qui touche à la mécanique de précision des garde-temps les plus exclusifs.  Rien d’étonnant à ce qu’elles s’intéressent de près aux prodiges de Richard Mille qui ne cesse de nous stupéfier avec  l’architecture ultra moderne de ses montres à mi-chemin entre folie créative et recherche fondamentale. Avec son haut degré de squelettage, cette montre automatique de forme tonneau, extra-plate, répondra aux exigences des passionnées les plus exigeantes de modèles sport chic high-tech.

Charismatique

Créée en 2002, la montre “Tambour” marquait avec éclat le début de l’horlogerie Louis Vuitton. La nouvelle collection “Tambour Moon” offre une nouvelle expression de ce garde-temps iconique et assume complètement sa part de féminité avec un délicat boîtier tout en rondeur, un galbe inédit en forme de croissant de lune et une tranche concave qui développe un savant jeu de lumières et de réflexions. On adore tout particulièrement la petite seconde située à 6 heures, avec sa fleur de Monogram métallisée or rose qui effectue une rotation complète en 60 secondes.

Articles associés

Recommandé pour vous