Hommes

Quelles sont les tendances de l'AH19 vues à la Fashion Week de Londres ?

Condensé des tendances à retenir pour les défilés Hommes de Londres de l'automne-hiver 2019. De quoi être au top pour la prochaine saison hivernale.
Reading time 5 minutes
Le défilé Qasimi au sein du Collins Music Hall
La pièce de laine

On vous l'accorde, ce n'est peut-être pas une tendance puisque n'importe quel homme aujourd'hui possède probablement un pull en laine dans son placard, où du moins on l'espère. Mais la saison à venir sera particulièrement intéressante puisque les créateurs de Londres n'ont pas hésité à jouer sur les détails pour twister le côté traditionnel et vieille école de la grosse maille. Uni d'un côté et à motif de l'autre chez Oliver Spencer, ou avec une finition travaillée et une attention faite au détail chez Feng Chen Wang, le pull en laine était de toutes les collections. Astrid Andersen a quant à elle supris tout le monde en envoyant certains de ses mannequins sur le podium avec des pantalons en laine qui signant ainsi peut-être l'une des tendances de l'hiver prochain. Oserez-vous le porter ?

Le look cuir

Plus d'hésitation à ressembler à un dessin vivant de Tom of Finland puisque l'hiver prochain le cuir sera partout. Art School s'est contenté de le décliner en blouson là où Daniel W. Fletcher l'a transformé en costume deux pièces avec une taille resérrée donnant une allure à la fois sereine mais rock'n roll à un cuir que personne n'attendait à voir décliné en costume formel. John Lawrence Sullivan n'y est, lui, pas allé avec le dos de la cuillère. Avec un défilé 100% rock'n'roll, le designer a utilisé le cuir sous toutes ses formes : python, crocodile, vache, tout y était et les mannequins avaient l'air de sortir des backstages d'un concert du Hell Fest. Mention spéciale à Fashion East qui n'a pas hésité à monter le cuir d'une manière provocante pour créer des hauts sulfureux de différentes couleurs.

L'écharpe oversized

C'est l'accessoire qui aura marqué cette fashion week masculine de Londres. L'écharpe oversized était partout et tournée à toutes les sauces. Chez Bobby Abbley elle était en laine et déclinée dans toutes les couleurs possibles de Stabilo. Rose, vert, orange, jaune, rien n'a arrêté l'Anglais dans sa collection directement inspiré par les Pokémon. Pour le vestiaire à la fois urbain et futuriste proposé par C2H4, l'écharpe en laine se transforme en doudoune-capuche à poches, idéal pour affronter le passage à l'an 3000. Enfin, chez Kent & Curwen, la marque de David Beckham, les écharpes sont beaucopu plus sages et reviennent à une maille traditionnelle que votre grand-mère aurait pu tricoter mais la longueur est toujours là, prête à vous aider à affronter les hivers les plus rigoureux.

Le détail transparent

C'est LA tendance qui s'impose depuis quelques saisons et qui avait jusque là surtout été vue sur les podiums féminins. La mode masculine se l'était progressivement appropriée sur de l'outerwear. Cette saison à Londres, les designers s'en sont donnés à coeur joie en utilisant la transparence à tours de bras. Pour sa collection futuristique, Xander Zhou a décliné son idée de la transparence via des surchemises type blouse d'infirmier alors que Craig Green est allé jusqu'à présenter une combinaison semi-transparente où seuls les sous-vêtements sont visibles. Mention spéciale au trench A-Cold-Wall à double-zip où le transparent blanc avait cédé sa place à un jeu de lumière dans les tons gris.

Le manteau extra-long

Décliné dans autant de matières et de couleurs possibles, le manteau long qu'il soit trench ou doudoune était mis à l'honneur sur les podiums londonniens pendant ces trois jours de fashion week. Doudoune de couleur vive façon sportswear chez Iceberg, parka technique pour affronter le froid chez Cottweiler, ou encore trench croisé en coton chez Charles Jeffrey Loverboy, tous les excès sont permis pour l'hiver prochain. De quoi donner des inspirations aux plus excentriques d'entre nous qui n'auront qu'une seule chose en tête pour le grand froid de 2019 : enfiler un gros manteau.

Le total denim

Retour aux sources avec ce revival du full look denim, là aussi décliné dans toutes les combinaisons possibles de couleurs. Si certains comme E. Tautz optent pour l'ensemble uni, d'autres comme Bobby Abbley et Liam Hodges font le choix de détourner le traditionnel denim pour y imprimer des motifs en forme de Pikachu ou pour en faire du tie and dye. Un bon moyen donc de relancer le total look denim, silhouette phare des années 1980.

Articles associés

Recommandé pour vous