Hommes

Extraction à froid, épisode 2

Que faut-il retenir des défilés hommes printemps-été 2020 ? Après une trentaine de défilés en Italie et plus du double en France, sans oublier deux gros détours par Los Angeles et Shanghai, bilan à froid de ce qu’il faut en retenir, en 3 familles et 30 maisons. Après la famille des show-men, voici celle des outsiders, sans qui la mode masculine aurait beaucoup moins d’intérêt pour les hommes, les jeunes surtout.
Reading time 1 minutes

Famille #2 : Les Outsiders 

Révélations ou confirmations,

ils font le buzz,

créent la surprise,

drainent la jeune génération

et donnent du relief à votre dressing.   

OAMC

Le style s’affirme, et c’est aussi précis que relâché

J.W. Anderson

Un art du décalage parfaitement maitrisé

Lanvin

Premier défilé homme pour Bruno Sialelli, frais et léger

Sacai

Un vrai succès d’estime, aussi spontané que réfléchi

Sies Marjan

Premier défilé masculin pour la marque new-yorkaise, à suivre

Marni

Un exercice de style toujours d’une aisance déconcertante  

1017 ALYX 9SM

Pour une nouvelle réflexion autour du tailoring

Bode

Tout juste promu « Emerging Designer of the Year » aux CFDA Awards

Off-White

Le graal du moment en streetwear communautaire

 

Raf Simons

Toujours la référence subversive de l’underground

Articles associés

Recommandé pour vous