Food

Malro, le restau qu'il nous faut ?

Au cœur du Marais, le restaurant Malro rebat les cartes de la cuisine méditerranéenne à Paris, mais change-t-il la donne?
Reading time 2 minutes

Derrière les succès des restaurants Ida et Epoca, le chef Denny Imbroisi ne jette pas son répertoire italien d'excellente facture par-dessus bord. Il l'assaisonne ici d'influences méditerranéennes, à la manière de la star de la cosmo-food, Yotam Ottolenghi. Brassant large, de la pizza (à la gourmandise joufflue), à la pasta opulente en passant par le grill chauffant viandes, poissons, crustacés et mollusques, jouant des épices, il prend le risque de proposer une cuisine certes pile dans l'air du temps, mais aussi que celui-ci ne souffle pas dans les voiles du navire. 

Dans une belle salle, peut-être déjà vue ici et là, mais chaleureusement animée par un service alerte et allègre, sa palette capte avec beaucoup de justesse l'iode des palourdes, la tension entre calamar et 'nduja, et offre au poulpe un moelleux d'édredon. 

Etrangement, cette délicatesse dans le maniement des lumières épicées et le sens du feu entre en collision avec la cuisson des légumes. Sur le versant froid de la tièdeur et durs sous la dent, ils gênant la mâche et brouillent les saveurs. Un tonique et onctueux tiramisu rassure en note finale sur le caractère malheureux de cette dissonance. Les amateurs du genre trouveront ici un Bloody Mary d'anthologie : ce Bloody Malro donnerait aux zombies de Jim Jarmusch une excellente raison de revenir à la vie.  

Prix dans l'humeur du quartier. 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous