L'ex-petite amie de Jaden Smith est la nouvelle fille à suivre
Femmes

Pourquoi tout le monde parle de Sarah Snyder

Jeune mannequin au parcours léché, l’ex-petite amie de Jaden Smith, 21 ans, est aussi (et surtout) une sommité du social network.
Reading time 4 minutes

Photographie : Erick Faulkner

Vidéo : InstanT Production

Stylisme : Alizée Hénot

Coiffure : Charlotte Dubreuil

Maquillage : Megumi Itano

Assistante stylisme : Solaine Depale

Article initialement publié dans le magazine Jalouse, numéro de décembre-janvier, actuellement en kiosques.

Sa recette ? Pas un mot dans la presse, quelques apparitions bien préparées, et une routine Instagram métronomique. Depuis 2014, date de son premier post, Sarah "Fucking" Snyder n’a livré au monde que des portraits ou des selfies : au total 509 clichés rarement légendés, comme pour mieux cultiver le mythe. @bessnyc4 est le seul compte qu’elle ait jamais suivi, une adresse fantôme jadis tenue par l’artiste Doug Abraham – dont les collages subversifs de campagnes de pub’ et d’images gore lui ont valu une nomination aux CFDA, dans la catégorie "Instagrammer de l’année". Mais pourquoi lui et pas un autre ? S’ils ne se sont jamais rencontrés, @sarahfuckingsnyder et @bessnyc4 ont mené une sorte de dialogue par posts interposés – ainsi, au début de l’année, le graphiste dévoilait un montage de Snyder le tenant en laisse, un os à la bouche... Depuis, le New-Yorkais a clôturé son compte. Enième mystère d’Instagram.

Dans la nébuleuse Sarah Snyder, les non-dits font beaucoup. Sa vie d’avant est un grand point d’interrogation : a-t-elle toujours vécu – et vit-elle vraiment – à New York ? Qui sont ses parents ? Que fait-elle en dehors du networking ? Quand les médias la découvrent aux côtés de Jaden Smith, à l’avant-première de Pitch Perfect 2 en mai 2015, les questions pleuvent : Sarah Snyder verrouille. Quatre mois plus tard, le couple s’affiche au front row du défilé Gypsy Sport, à New York. Sa cote Instagram explose. Entre temps, la jeune femme avait été condamnée (à tort) pour vol de sac Hermès dans une boutique new-yorkaise. Fausse accusation à laquelle Snyder avait répondu d’un post : une photo d’elle affublée... d’un "Birkin" bleu, et du commentaire : "That's ignorant ain't it". Nombre de "likes" à ce jour : 44 464. Il eût été étonnant que la mode – si prévisible – passe à côté.

Très vite, les contrats pleuvent. Hypnotisé, le gratin s’arrache cette poupée trash surdouée de la mise en scène – néophyte sur les podiums, mais plus bankable que dix newcomers réunis. En 2016, à 21 ans, Sarah signe comme talent chez Re:Quest Model Management à New York, mais aussi chez Elite à Paris. Elle pose pour Calvin Klein lors de la fashion week automne-hiver 2016/17, et s’offre la couverture du très prisé Dull Magazine. Fort d’1,5 millions d’abonnés, son compte Instagram frôle le cas d’école, tant le style Snyder s’affirme et s’affine – entre la skateuse 100% Supreme et la bimbo ingénue. 2017 est l’année de ses premières campagnes (pour Hugo Boss, Iceberg et Juicy Couture), de son premier défilé (pour Dolce & Gabbana, à Milan), mais aussi celle de sa rupture avec Jaden Smith, après deux ans de relation. C’est donc en solitaire que l’Américaine continue d’entretenir son implacable journal de bord virtuel...

Sarah Snyder - L'OFFICIEL

Cet article est actuellement visible dans le numero de novembre du Jalouse 

Articles associés

Recommandé pour vous