Fashion Week

Chez Givenchy, Clare Waight Keller retient la nuit

Pas plus "diurnes" qu’en janvier dernier, Clare Waight Keller et l’équipée Givenchy embarquent pour 24h de clubbing dans une friche industrielle berlinoise, à l’aube des années 1990. Brutaliste du pardessus à l’accessoire, la silhouette lâche prise au détour d’une déferlante toujours maîtrisée de franges, sequins et plissés soleil. Cinématiques, les manteaux-peignoirs en fausse fourrure font carton plein.
/

Texte : Mathilde Berthier

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous