Industry Trends

Où s'habiller quand on est un "nowner" ?

Symptôme s'il en est du "take over" de la génération Y sur le milieu de la mode, la location de vêtements prend du galon, et avec elle l'idée d'expérimenter plutôt que de posséder. Une manière de consommer frénétique mais durable, puisqu'elle endigue la surproduction. Zoom sur quatre modèles du genre.
Reading time 3 minutes

RENT THE RUNWAY 

Fondée en 2009 par deux diplômées de la Harvard Business School, Jennifer Hyman et Jennifer Fleiss, la plateforme américaine est pionnière de l'access economy en prêt-à-porter. Le postulat ? Préférer à la vente définitive la location temporaire, dans la lignée des Netflix, Airbnb ou Uber. En adhérant à l'une des formules "Update" ou "Unlimited", tout à chacun s'offre ainsi un accès priviligié au saint du saint de la mode US, entre fourreaux Rachel Zoe et blazers Tory Burch. Notons que le service se décline aussi à la demande, pour une location courant de 4 à 8 jours. Ou comment farcir la dinde en DVF. 

www.renttherunway.com

 

BEAUROW

Il aura suffi d'un an à Hannah Fichebin pour créer sur le net une véritable communauté de "nowners", qui partagent sur Beaurow leur dressing comme elles partageraient leur appartement ou leurs photos sur d'autres sites... Passées au crible des stylistes maison, les pièces sont ensuite disponibles à la location via la même plateforme digitale, et "pratiquables" sur rendez-vous dans le showroom de la rue du Caire. Si elle oeuvre majoritairement avec des particuliers, Hannah Fichebin s'associe aussi directement à certains labels ou boutiques haut de gamme. Histoire de frôler l'exhaustivité. 

www.beaurow.com

UNE ROBE UN SOIR

Le site créé par deux Françaises, Naïma Cardi et Deborah Bertrand, porte bien son nom. Et propose un dressing abyssal de pièces stalkées sur les podiums, louables sans abonnement pour une durée de quatre à huit jours. Isabel Marant, Chanel, Elie Saab... Chaque vêtement ou accessoire a été sélectionné par une équipe de stylistes depuis le showroom de la rue de Courcelles - où les Parisiennes peuvent d'ailleurs venir essayer leur dû. Derrière la volonté de rhabiller les grandes occasions, Une Robe un Soir milite pour l'accessibilité du luxe.  

www.1robepour1soir.com

PANOPLY

C'est pour inciter à consommer mieux sans pour autant consommer moins qu'Ingrid Brochard et Emmanuelle Brizay lancent il y a deux ans leur site de location de vêtements et d'accessoires. Limpide, l'histoire repose sur quatre formules d'abonnement, du "Un peu" et son seul et unique crédit par mois au "À la folie" et sa valise de huit créations. Implanté pour de bon au deuxième étage des Galeries Lafayette, Panoply a récemment ajouté deux nouvelles lignes (et pas des moindres) à son catalogue de marques : Paco Rabanne et Stella McCartney. 

www.panoplycity.com

Photographie de couverture par : Wendy Huynh pour Jalouse Magazine

Articles associés

Recommandé pour vous