Beauté

Le nouveau Poison Girl de Dior a le goût de l'imprévu

Au pays des tentations, Dior réinvente Poison, son parfum culte, dans un esprit plus gourmand.
Reading time 1 minutes

Retour en enfance autour de saveurs légères, souvenirs d’années bonheur. Charme de l’insouciance dans une fragrance pétillante où s’invite du “piquant”. Là où on ne l’attend pas, une féminité fleurie se révèle, gourmande, mais twistée d’une pointe d’épices. François Demachy a composé ce “bonbon acidulé” pour lequel il a choisi une note gingembre de Tanzanie : “Elle incarne à merveille le charme expressif de ces sucreries qui explosent en bouche puis laissent place à de la douceur…” Douceur de notes qui enluminent le bouquet floral composé de rose damascena, jasmin sambac et d’un accord pivoine fruité. Sensualité de fleurs rehaussées de fruit sucré et du piquant des épices, sans oublier une note salée et la douceur suave de la fève tonka du Venezuela. Dérivé d’une pomme, le flacon joue l’éclat dans un jeu de lumières au “glaçage holographique“ qui oscille entre rose et bleu. Humeur changeante de l’héroïne aussi, toujours surprenante. Indépendante, intrépide, Camilla Rowe continue l’histoire d’une Poison Girl délurée qui cette fois joue les filles de l’air, impossible à attraper !

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous