Jimmy Fairly, lunettes responsables
Shopping

Jimmy Fairly, lunettes responsables

D’abord lancée sur internet, la marque de lunettes Jimmy Fairly, fondée par Antonin Chartier et Sacha Bostoni, a finalement cédé à l’ouverture de boutiques.
Reading time 2 minutes

Comment vous est venue l’idée de Jimmy Fairly ?

Antonin Chartier : J’ai voulu rendre accessible un produit onéreux. La lunette est indispensable pour que chacun puisse se réaliser, travailler et s’épanouir, et pourtant elle est aussi extrêmement coûteuse. Je voulais changer cela, en supprimant les intermédiaires. Jimmy Fairly propose donc des solaires et optiques haut de gamme, dessinées et assemblées en France, à partir de 99 €.

Quel a été votre parcours avant de vous lancer ?

J’ai d’abord fait beaucoup de volley-ball à haut niveau pendant ma jeunesse, puis j’ai étudié la psychologie à la faculté pendant quatre ans, avant d’arrêter pour créer Jimmy Fairly. C’est lors de la Startup Weekend à Toulouse, un concours d’entrepreneurs, que j’ai rencontré mon associé et co-fondateur de la marque, Sacha Bostoni.

Comment vos créations se démarquent-elles ?

Tous nos modèles sont en éditions limitées, et de nouvelles collections voient le jour chaque mois. De plus, pour chaque paire de lunettes vendue dans l’une de nos 23 boutiques, nous offrons une paire à une personne dans le besoin, avec l’aide d’associations. C’est le concept du “buy one, give one”.

Quelle partie de votre métier aimez-vous le plus ?

J’aime repenser les choses, défier le statu quo. Rendre un problème compliqué en une solution simple.

Quelle est l’histoire derrière votre nouvelle collection ?

Notre dernière collection, intitulée “Countryside”, met en scène un couple en week-end à la campagne. Une pause champêtre et authentique loin du tumulte de la ville, qui invite à éteindre son smartphone.

http://www.jimmyfairly.com

/

Articles associés

Recommandé pour vous