Pop Culture

Qui es-tu, Max Wallis ?

Poète, artiste et mannequin, Max Wallis est en passe d’ajouter le rôle de scénariste à son palmarès créatif. Parmi ses inspirations, l'auteur au physique angélique compte le sexe, l’intimité, la communauté LGBTQ et l’amour. Rencontre avec un génie de l’écriture qui humanise les failles de nos relations 2.0 à coups de prose.
Reading time 3 minutes

Feet on the ground, head in the clouds chantaient les Talking Heads — voilà qui résume bien Max Wallis, jeune prodige britannique de bientôt 29 ans basé dans le quartier de Hackney à Londres. Nommé pour le Polari Prize en 2012 pour son premier recueil Modern Love, Wallis gagne l’intérêt de la fashion sphère en signant la lettre de présentation du défilé House of Holland Printemps-Éte 2019. Il saisit l’audience avec Pull in Emergency, un poème à la sincérité touchante, sorte de wake-up call bienveillant : un cri d'alarme à l'heure où nous courons après une version fantasmée du soi, une invitation à s'inscrire dans le présent, une étreinte contre l’angoisse du lendemain. Il n’en fallait pas plus pour que la mode tombe complètement sous le charme.

Romantique invétéré ancré dans une ère à dominance digitale, il publie ses poèmes sur son compte Instagram, collabore avec Burberry, et rêve de diffuser sa prose à grande échelle : sur des panneaux publicitaires, des façades de buildings,… là où la poésie n’est habituellement pas lue. Sollicité par une industrie en quête de talents singuliers, ses brillants semblables comptent l’artiste Coco Capitàn — plébiscitée par Alessandro Michele pour Gucci — ou encore Cleo Wade. Lorsqu’on lui demande d’où il tire son inspiration, il répond sans hésiter “des relations intimes, de l’amour, du sexe, de la communauté gay, de la complexité de la réaction physique et psychique déclenchée par un simple effleurement ou un baiser.” C’est là tout le talent de Wallis : creuser au plus profond de l’intime, déchiffrer les émotions, rendre toute sa beauté à une relation amoureuse, fortuite ou douloureuse.

Sa créativité peut intervenir à tout moment : “Elle survient spontanément et provoque comme un pincement dans la nuque. J’éprouve à ce moment-là un besoin irrépressible de retranscrire mes pensées, sur un carnet ou très souvent directement sur mon téléphone.” D’une humanité et humilité rares, il planche en ce moment sur ce qui s’annonce être la prochaine série à succès signée Sid Gentle Films, la société de production britannique à l'origine de Killing Eve, produite pour la BBC — une sorte de remake contemporain de Queer As Folk, (vraiment) trop sous estimée à l’époque de sa diffusion dans les années 2000. Nous ne pouvions pas être plus impatients.


@maxwallis

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous