Pop Culture

#TBT : Madonna & Sean Penn

by François Blet
03.03.2017
En 1985, Madonna est déjà au sommet de sa carrière, Sean Penn débute la sienne. Après un coup de foudre sur le tournage du clip de Material Girl, les deux enfants terribles ne se quitteront plus. Enfin, pas avant quatre ans de mariage et une vilaine séparation sur fond de violence conjugale. Synthèse en trois temps.

Par François Blet

Tomtom et Nana. New York, 1986. Sean et Mado quittent les répétitions de leur pièce Goose and Tomtom et se tiennent par le script. Mais seule la Ciccone, dans une robe maraîchère beaucoup trop saine pour sa réputation de l’époque, semble jouer un rôle. Sean, tout en cuir, top de biker et lunettes Aviator, n’abandonne jamais son personnage de mauvais garçon. Celui qui l’a fait connaître – de Taps à Bad Boys en passant par Ça chauffe au lycée Ridgemont – mais aussi celui qui précipitera la fin de son mariage.

Batte Boy. Entre les deux “Poison Penns”, comme la presse les surnomme alors, la flamme est d’autant plus grande que Sean l’arrose fréquemment de whisky. Et l’idylle flamboyante vire rapidement à l’incendie criminel. Généralement ivre et jaloux, monsieur moleste tout d’abord un des musiciens de madame dans une boîte de L.A. avant de s’attaquer directement à sa moitié avec une batte de base-ball. Sorti de cure de désintox, il remettra malheureusement le couvert et séquestrera Mado chez elle en l’attachant à une chaise neuf heures durant. Parvenue à s’évader, la Ciccone ira d’abord au commissariat, puis chez son avocat pour demander le divorce. Rideau. 

Le grand pardon. Près de trente ans après la fin de leur union, le whisky a coulé sous les ponts et Louise Veronica Ciccone a passé l’éponge. L’année dernière, elle saluait même sa présence au premier rang de son concert du Madison Square Garden et disait à son public : “Il m’a écrit une lettre pour me dire qu’il apprécie en fin ce que je fais. Et c’est ce que je veux vous dire aujourd’hui sur le mariage. Parfois, ça prend trente longues années.” Au point de proposer à Sean, il y a deux mois, de l’épouser une seconde fois s’il injectait de gros dollars dans son œuvre de charité, après avoir accepté de se faire menotter par lui, sur scène, lors d’un gala. C’est moche, le syndrome de Stockholm. 

New York, août 1986.
Madonna et Sean Penn sortent
de la répétition de leur pièce
Goose and Tomtom.

1487087408258303-Screen-Shot-2017-02-14-at-16.45.12.jpg

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous