Pop Culture

Diet Prada, le compte Instagram qui fait justice dans la mode

Dire tout haut ce que l'on pense tout bas ? Impossible vous dirait-on dans le mercato mode. Trop de représailles, de réputation ternie. Pourtant, Diet Prada, le compte Instagram qui n'a pas la langue dans sa poche, fête ses 3 ans cette semaine. La preuve qu'il est bon de faire sentir à quelques pointures du milieu que la copie n'est plus considéré comme une forme de création. Mais comme un aveu de faiblesse.

Fidèle à certains de ses stéréotypes, la "fash'" est parfois confrontée aux démons qu'elle a elle-même créés. La copie, la diva, le déclin, les excès. Et dans une volonté de dite bienséance, peu de personnes prendront le mégaphone afin de dénoncer les illégalités qui régissent aujourd'hui cette industrie de la paillette et du luxe. Pourtant, les réseaux sociaux ont apporté avec eux certains justiciers masqués, qui n'ont pas peur de mettre les mots (et parfois les photos) sur certaines pratiques à l'éthique douteuse. A l'image de Diet Prada, qui traque depuis 3 ans les créateurs en panne d'inspiration, n'hésitant pas à parfois retranscrire littéralement certains looks clés de leurs collaborateurs officiant dans d'autres maisons. Cerise sur le gâteau, le compte atteint désormais une telle renommée que la maison Gucci a laissé aux utilisateurs carte blanche lors d'un takeover de l'Instagram de la maison, où le Robin des Bois de la fashion décortiquait une par une les inspirations d'Alessandro Michele dans ses dernières collections. Au delà d'une simple délation digitale, c'est un vrai militantisme pour la créativité pure et contre l'ère commerciale qui sévit aujourd'hui sur les podiums qu'opère Diet Prada. Et un super vivier de ragots pour vos diners à venir. 

 

@diet_prada

Capture d’écran 2017-10-16 à 17.48.30.png
Capture d’écran 2017-10-16 à 17.48.43.png
Capture d’écran 2017-10-16 à 17.48.56.png
Capture d’écran 2017-10-16 à 17.49.08.png

Articles associés