Industry Trends

Emilio Pucci présente Unexpected Pucci

La maison de mode florentine dévoile une nouvelle publication, éditée par Laudomia Pucci et publiée par Rizzoli New York, qui raconte l'univers de la marque au-delà de la mode : design, art, mobilier et style de vie.
Reading time 4 minutes
Photo : Emilio Pucci

Unexpected Pucci, publié par Rizzoli New York et édité par Laudomia Pucci, race l'univers d'Emilio Pucci, au-delà de la mode, et présente des projets clés explorés dans le domaine de la décoration d'intérieur et de l'art, depuis les années 1960 jusqu'à aujourd'hui. L'introduction de l'ouvrage est signée Suzy Menkes, rédactrice en chef de Vogue International, suivie des précieuses contributions du journaliste indépendant Angelo Flaccavento, de l'architecte et designer Piero Lissoni et des artistes Francesco Vezzoli et Joana Vasconcelos. Suzy Menkes nous en dévoile davantage : "Unexpected Pucci définit l’univers plus vaste du concepteur : tapis colorés, porcelaine moderniste, mobilier et décoration intérieure, le tout dans l’esprit des débuts du Salone del Mobile de Milan. [...] Réunir les choses - histoire et modernité, linéaires et arrondis, motifs et natures - faisait partie du talent artistique d’Emilio Pucci. Ses empreintes marquent leur place sur le corps comme à la maison".


Le parcours artistique de la marque est ainsi raconté à travers des chapitres dévoilant une maison touche à tout : passant de la création de tapis, aux porcelaines, à l'art art et jusqu'aux collaborations. Un trésor recelant de nombreuses archives. Les tapis Pucci, lancés pour la première fois au Musée des arts décoratifs de Buenos Aires en 1970, ont été réédités sur des estampes historiques de la marque. Aussi, un chapitre entier est consacré à la porcelaine : il dévoile des chefs-d’œuvre réalisés en collaboration avec Rosenthal, ou des gravures emblématiques qui ornent des services à café et à thé, des vases et des assiettes. Laudomia Pucci, vice-présidente et directrice de l'image Emilio Pucci confesse : "Avec ce livre, nous voulons raconter la polyvalence et l'univers de notre marque. Ces objets ont enrichi  notre maison de couture et je suis ravie de partager cette richesse créative."


Le dernier chapitre de l’ouvrage décrit les collaborations et les partenariats de la marque avec les plus grandes marques de maison et de décoration d’intérieur. Avec Bisazza, Emilio Pucci a transformé les impressions en panneaux décoratifs faits main pour les intérieurs et les piscines. Des solutions de sièges uniques ont été produites avec Cappellini, y compris le fauteuil Rive Droite conçu par Patrick Norguet et la collection de Piero Lissoni au bord de la piscine. Avec Kartell, la marque florentine a lancé en 2014 l'emblématique chaise Madame, conçue par Philippe Starck. En 2016, les motifs du projet "Villes du monde" de Pucci ont, quant à eux, embelli les gobelets conçus par Matteo Thun en 1991 pour Illy. Tous les collaborateurs sont ravis, à l'image de l'architecte Piero Lissoni qui a déclaré : "Je remercie Laudomia de m'avoir demandé de participer à la réalisation de ce livre, dans lequel je raconte comment est née la première collaboration avec Giulio Cappellini et comment nous avons redessiné ensemble la Sala Bianca du Palazzo Pucci. Je dois encore beaucoup apprendre pour pouvoir écrire avec dignité, mais j'ai essayé... Peut-être que c'est mieux si je continue à travailler comme architecte pour Pucci."


Pour célébrer le lancement du livre, une installation a été installée dans le Palazzo Pucci, également connu comme le hub patrimonial Emilio Pucci à Florence, où des pièces phares apparaissant dans le livre seront exposées via un labyrinthe inspiré par l'imprimé graphique Torre. Parmi les produits majeurs, on note la porcelaine, des tapis et des œuvres d’art jamais exposées, inspirées par le fondateur Emilio Pucci.

Articles associés

Recommandé pour vous