Hommes

Qu'est-ce que le style "Cool Croisette" ?

Entre les costumes et autres armures faites de Super 100's, certains résistants prônent la décontraction pour monter les Marches. A l'image de Vincent Lacoste, qui maîtrise le cool-being comme personne.
Reading time 1 minutes

Lorsqu'il vient présenter "Plaire, aimer et courir vite", Vincent Lacoste rentre totalement dans la peau de son personnage. Jusqu'aux marches même du Palais des Festivals. Dans un monde de l'exhibition policée plutôt très traditionnelle, l'acteur français diffuse sa décontraction ultra-parisienne sur la Croisette, et détonne autant qu'il enchante. Sous un smoking brandé Dior Homme, porté un brin large histoire de souligner le fait qu'il ne prend pas ce mythe du style masculin trop au sérieux, c'est une chemise ambiance Woodstock et une paire de Superga qui dérident la rigidité du suit issu des ateliers de la rue de Marignan. Pourtant, même si de prime abord, on pourrait crier au scandale, il va de soi que l'allure faussement "jemenfoutiste" lui va au teint. Un acteur de talent n'a d'ailleurs jamais besoin de (trop) soigner la mise pour paraître crédible. Le décalage, une nouvelle manière d'afficher son insolent succès ? Apparemment, et c'est à Cannes qu'on le dit. 

Articles associés

Recommandé pour vous