Food

Pourquoi Takara est toujours le meilleur restaurant japonais de Paris

On fêtera cette année 60 ans de délicatesse : Takara, le plus ancien restaurant japonais de Paris encore en activité, est un refuge idéal en cas de tempête, ou un cocon pour bonheur parfait.
Reading time 2 minutes

Ouvert en 1958, le Takaraya, par Takumi Ashibe du côté du Panthéon, le restaurant trouva son incarnation actuelle en 1963. Son fils est aujourd’hui aux couteaux. 

La vaisselle, les panneaux, les bois délicats : peu de lieux parisiens sont conçus avec une telle délicatesse, un tel soin dans les gestes. Une bulle caressante, un bain doux, invariablement pile à la bonne température  - dont l’on ressort rasséréné et confiant. 

Et dans les assiettes ? Les meilleurs sushis de Paris ? Sur le podium, assurément.  Pour faire un sort aux frimas persistants, la fondue au bouillon Shabu-Shabu joue sur les saveurs avec une profondeur d’âme qui vous prend par l’épaule pour dire que tout ira bien. Et tout ira bien. 

Dans la pénombre, le service en kimono, bienveillant, est en parfaite harmonie avec une cuisine qui vous veut du bien. 

L’atmosphère est à la confidence, au secret (le lieu exige si bien la discrétion que les photos officielles sont inexistantes !) Un jour, on y entendit des producteurs raconter les pires horreurs sur un acteur marié à une actrice. Les tables du fond, à gauche, sont assez favorables aux épanchements sentimentaux, aux chuchotements amicaux. Le bar convient bien à une pause solitaire. Bref : pour faire tourner les serviettes ou jouer Big in Japan avec ses baguettes, on ira ailleurs. (Où ? On ne sait pas). 

Mais au fait que veut dire Takara ? Un trésor en japonais. L’histoire donne raison à son créateur. 

 

Takara
14 Rue Molière, 75001 Paris
01 42 96 08 38 

Articles associés

Recommandé pour vous