Femmes

Lou Doillon, 34 ans: "à l'adolescence, j'étais enragée"

by Julia Macarez
15.12.2016
C’est sur l’écriture de son prochain album que travaille actuellement Lou Doillon, après une grande tournée achevée il y a quelques mois.

Le plus bel âge de votre vie jusqu’à maintenant ?

“L’adolescence, parce que c’était le pire. Tout était une bataille, je n’avais aucun repère, que des angoisses, j’étais enragée. Mais il y avait aussi une euphorie, une innocence. Je suis très émue par ces années-là : on a le monde contre nous, et, en même temps, il nous appartient.”

Un souvenir de l’enfance ?

“Je me mettais dans un carton dans le jardin quand il pleuvait et, protégée, je regardais le monde comme un spectacle.”

Un objet pour vivre les 95 prochaines années ?

“Un journal. L’écriture est quelque chose qui sauve.”

Avez-vous tendance à vous projeter ?

“Non. Je crois que la douleur arrive par l’attachement et la projection. Tout dépend d’un agencement merveilleux entre les choses et le monde, alors à quoi bon penser à ce qui se passera dans deux heures ?”

Photographe Edouard Plongeon

Stylisme Vanessa Bellugeon

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous