Femmes

Coco Capitàn, "avant de mourir, je veux vivre"

by Léa Trichter-Pariente
31.01.2017
Qu’elles lancent une application de rencontres, prennent les rennes d’un restaurant étoilé ou façonnent le style d’aujourd’hui, ces huit femmes exercent au sommet de leur art. Leur nom est déjà sur toutes les lèvres...

Par Léa Tricher-Pariente

L’ascension de Coco Capitàn est fulgurante. À tout juste 25 ans, la jeune photographe d’origine espagnole signe les campagnes publicitaires de maisons telles qu’A.P.C., Gucci, Mulberry, Miu Miu ou encore Paco Rabanne. Ses clichés, cool, frais et audacieux, l’ont hissée au niveau des plus grands noms, alors qu’elle est diplômée seulement depuis six mois d’un master en beaux-arts du Royal Col- lege of Art de Londres, où elle a élu domicile. Sa carrière de photographe de mode n’a pas attendu pour décoller. Véritable phénomène, son profil mêlant liberté totale et discipline extrême détonne dans un univers encore dominé par des hommes. Son créneau ? L’imperfection et la réalisation d’images “parfaitement imparfaites”. Enfant, cette ancienne championne de nage synchronisée prenait déjà des photos de tout et rêvait de devenir diplomate pour parler de nombreuses langues et voyager partout dans le monde. 

CocoCapitan.jpg

Quel genre d’éducation avez-vous reçu?

J’ai reçu de ma mère un amour inconditionnel. Elle m’a encouragée à être une bonne personne et à travailler sans relâche dans la perspective de faire de ma vie ce que je voulais. J’ai grandi dans un climat de liberté où l’on a toujours respecté ma singularité.

Dans quelles villes avez-vous habité ?

Valldemossa, sur l’île de Majorque, Cadix, Séville et Pékin.

Quel est votre premier souvenir photographique?

Une photo que j’ai prise de ma mère dans la mer, l’été 1999.

Qu’est-ce qui vous inspire?

Les livres et la vie elle-même.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre travail?

L’opportunité de découvrir des gens, des lieux et des émotions nouvelles.

Quel type d’appareil photo utilisez- vous ?

Un Leica R9.

Votre devise?

Avant de mourir, je veux vivre.

Votre havre de paix dans le monde?

N’importe quelle bibliothèque.

Quelles sont vos passions ?

La création artistique est autant un hobby qu’un métier. Tout est si facile quand votre passe-temps est aussi votre travail. Je fais des courses uniquement par nécessité, consommer est, de mon point de vue, très ennuyeux.

Comment vous imaginez-vous dans vingt ans?

Je n’ai aucune image particulière de moi dans le futur.

www..cococapitan.co.uk 

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous