Femmes

Rei Kawakubo de A à Z

by Mexico
03.05.2017
Sur le marché du luxe, on trouve d'éminents designers, et puis il y a Rei Kawakubo. Le MET Costume Institute rend hommage à la carrière de la créatrice japonaise qui a révolutionné la mode dans les années 80. Et continue aujourd'hui.

A pour art. Les inspirations principales de Rei Kawakubo sont l'art et la littérature. Deux passions qui se reflètent dans ses vêtements et les interventions artistiques récurrentes du Dover Street Market.

B pour business. On parle d'une créatrice, mais en même temps d'une grande femme d'affaires. Que ce soit par rapport à Comme Des Garçons ou au Dover Street Market, elle aime toucher à tout ce qui englobe une expérience de marque. Les magasins jouissent d'une attention particulière à ce qui compte vraiment pour le consommateur. « Vous pouvez la voir plier les vêtements avant l'ouverture d'une nouvelle boutique », témoignait un proche.

 

C pour Comme des Garcons . Sa marque depuis 1969. Le nom vient d'une phrase de la chanson de Françoise Hardy: "comme les garçons et les filles de mon âge". 

87771a5a9ec1f289c762496ae142a4d0.jpg

D pour Dover Street Market. Après le succès brillant de CDG, Rei Kawakubo a décidé d'ouvrir Dover Street Market. Un espace qui fonctionne comme une plate-forme pour les créateurs bien connus comme Raf Simons, Gucci, Céline et Rick Owens, et de nouveaux talents comme Jacquemus ou Off White. « Je voulais créer un espace de vente où les client pourraient venir trouver un beau chaos ».

 

E pour expression créative. Alors que l'un de ses piliers est de créer des vêtements, elle a clairement indiqué qu'il ne s'agissait pas là de la seule forme d'expression. « Je ne pense qu'à une image complète.» a-t-elle déclaré. 


F pour féminisme. Rei Kawakubo a clairement fait savoir qu'elle n'est pas une féministe. Le nom de Comme des Garcons est en fait une réaction contre les femmes, « comme des enfants », loin de toute notion féminine. Cependant, elle a été l'une des rares femmes ayant réussi à établir une marque au Japon, étant donné la culture d'entreprise très misogyne du pays.
 

G pour Géorgie. C'est dans la région de Tbilissi que la première campagne de la marque CDG a été shootée, représentant Rei Kawakubo enveloppée dans une couverture noire. Le photographe Brian Griffin (qui n'avait aucune expérience dans la photographie de mode) a ensuite été choisi pour shooter les géorgiens sous l'ère soviétique habillés de vêtements de Comme des Garçons.

07-brian-griffin.jpg
09-brian-griffin1.jpg
07-brian-griffin1.jpg
08-brian-griffin1.jpg

H pour happy classique. Pour la collection automne / hiver 2016 Comme des Garçons, la créatrice a demandé à l'illustrateur sonore Frédéric Sanchez une bande-son s'apparentant à un « heureux classique ». Un mélanges de Casse - Noisette interprêté par Tchaïkovski et de fragments de musique alternative.  


I pour intégrité. Dans une industrie où il est facile de changer de direction selon les exigences du marché, Rei Kawakubo est l'une des rares créatrices à être restée ferme dans ses croyances créatives : être imprévisible, enfreindre les règles et provquer chaque saison durant. Alexander McQueen a souligné dans une interview que « Rei n'est pas comprise. En fait, personne ne doit essayer de la comprendre. La compréhension rend les gens ennuyeux ".


J pour Junya Watanabe . Rei Kawakubo est connue pour être le mentor de nombreux designers. Junya a commencé sa carrière en travaillant pour Comme des Garcons avant d'ouvrir sa marque en 1992. Sa première collection était composée de tissus trouvés sur les marchés de Londres. On peut aussi parler de Chitose Abe chez Sacai et de Kei Nomiya Noir.

 

K pour kachikan. Kachikan signifie la valeur d'un système ou de l'âme. Le kachikan de Rei Kawakubo était d'établir une entreprise avec la promesse de toujours trouver quelque chose de nouveau. Cette idéologie colle à la peau de Comme des Garcons depuis plus de 40 ans. « Je ne changerais pas, car sinon ce ne serait plus Comme des Garçons ».

 

 

 

L pour laboratoire. Avant Martin Margiela, Rei était la pionnière de la néo-blouse de labo. Dans les années 80, elle était un moyen d'identifier ses employés lors des défilés avec à l'arrière la date du show et le logo.

M pour Met Gala. 140 pièces des collections de Rei Kawakubo pour Comme des Garcons sont exposées à l'Institut du costume du Metropolitan Museum de New York dans l'exposition L'art du In Between. Après Yves Saint Laurent en 1978, elle est la deuxième créatrice vivante à être honorée d'une rétrospective de son œuvre.

comme-des-garcons-in-between-rei-kawakubo-monograph-fashion-costume-institute-spring-exhibition-metropolitan-museum-art-new-york-usa_dezeen_hero1.jpg
comme-des-garcons-in-between-rei-kawakubo-monograph-fashion-costume-institute-spring-exhibition-metropolitan-museum-art-new-york-usa_dezeen_21-852x568.jpg
comme-des-garcons-in-between-rei-kawakubo-monograph-fashion-costume-institute-spring-exhibition-metropolitan-museum-art-new-york-usa_dezeen_19-852x568.jpg


O pour automne / hiver 1988. Lorsque Rei Kawakubo a publié une image de deux filles riant aux éclats avec un appareil dentaire pour la saison AW88, elle a créé la notion de publicité « anti commerciale ». Au contraire, elle orienté le portrait sur la beauté de l'adolescence capturée en 1977 par leur père, Jim Britt. 


P pour Paris. Même si sa marque fait déjà des adptes au japon dans les 70's, elle prend véritablement son envol lorsqu'elle arrive à Paris, en 1981. Contestant la façon dont les hommes et les femmes s'habillent elle démontré que l'uniforme noir n'était pas une fatalité.

 

Q pour quote.

 

« Sans l'impulsion de la création, le progrès est impossible. » - Rei Kawakubo

R pour révolution. Avec l'ouverture de sa première boutique à Tokyo en 1975, Rei définit une esthétique qui influence encore la mode aujourd'hui.  « Je voulais juste montrer quelque chose de beau et visuellement puissant. Il s'avérait que mon idéologie était différente des autres ".

 

S pour Sherman. Que se passe-t-il lorsque vous rencontrez un artiste conceptuel comme Cindy Sherman, l'une des designers qui a ouvertement défié l'industrie de la mode? Le duo a donné lieu à la campagne d'automne peu conventionnelle de 1993.


T pour Tokyo. C'est tout simplement l'endroit où tout a commencé.

 

U pour unique. Certes, beaucoup d'acteurs de l'industrie mode ne valorisent pas le travail et l'idéologie de Rei Kawakubo. Dans un monde où tout va plus vite, où on dénombre plus de 4 saisons par an et où le fast-fashion a conquis le marché, la créatrice est resté fidèle à son brief initial. Il est unique, et rend les choses compliquées visuellement belles.

 

 

V pour vision
Le récit visionnaire que racontent ses vêtements est destiné à la société. La couleur, la texture, la forme et la présentation s'allient pour créer quelque chose de totalement différent. 

W pour Westwood. Commes des Garcons naît en partie grâce à l'influence punk. La collection présentée en 1982 a été appelé Destroy et a été inspirée par ce mouvement. Son esthétique partage une forte connexion avec Vivienne Westwood. 



X pour 10 ans. Pour le dixième anniversaire du Dover Street Market en 2014, Rei Kawakubo voulait penser au futur du plutôt que de célébrer le passé. Plusieurs designers ont créé un set up spécial et une mini collection de pièces en série limitée. Adrian Joffe, mari de Rei, a déclaré dans une interview accordée à Dazed: « Nous nous concentrons sur ce qui vient, qui représente notre ADN et ce que nous essayons de découvrir. Comment se présente l'avenir? Que veulent les gens? Que pouvons-nous leur donner dont ils ont besoin ?. "

 

Y pour Yohji Yamamoto. « Quand Rei et Yohji ont été présentés à Paris, ils avaient une nouvelle proposition qui a surpris tout le monde. Un mélange de minimalisme japonais, de nihilisme et de Walt Disney, quelque chose d'étrange mais fascinant." décrit le photographe Nick Knight. 

 

Z est pour Zen Koan. Ce casse-tête était utilisé par les maîtres Zen pour évaluer les progrès de ses disciples. Rei Kawakubo utilise toujours ce concept dans son processus créatif. 

 

FIN

Traduction : Félix Besson

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous