Beauté

Comment prendre soin de ses cheveux à la montagne ?

Fils d’hôteliers, John Nollet a littéralement grandi dans un hôtel et a toujours rêvé d’y habiter. C’est donc tout naturellement qu’il a posé ses ciseaux, il y a déjà plus de 15 ans, au sein du « Hair Room Service » du Cheval Blanc Courchevel. Rencontre au sommet. 
Reading time 3 minutes
Photo de couverture : Adèle Farine par Marili André

En quoi notre routine capillaire doit-elle changer à la montagne ? 

Déjà parce qu’il fait beaucoup plus froid, mais surtout parce que vous mettez des bonnets et des casques toute la journée, donc le cheveu n’a pas la même vie qu’en ville, bien qu’il échappe à la pollution. L’électricité statique n’aide pas non plus. Tout cela demande un soin quasi journalier. 
 

Que faire pour limiter les dégâts ? 

Si vous lavez vos cheveux tous les jours, vous pouvez vous permettre de ne faire qu’un seul shampooing. Sinon, toujours faire deux shampoings pour enlever la poussière et rendre ainsi le cuir chevelu sain. En revanche, il faut éviter de faire mousser le shampoing. Et lors du brushing, se contenter de l’air le moins chaud possible pour éviter le choc thermique. 
 

Parlez-nous de votre nouveau soin « Grand Froid » développé spécialement pour le Cheval Blanc Courchevel ? 

On purifie et on vivifie le cuir chevelu en proposant un masque sur-mesure à base d’argile naturel, pour gainer, protéger et regonfler les cheveux de l’intérieur, en utilisant des huiles hautement nutritives.
 

Quelle coiffure pour partir sur les pistes ? 

Laisser poser un masque toute la journée sur ses cheveux avec un film plastique par dessus, et les cacher dans un bonnet ou une chapka pendant que vous skiez. À la fin de la journée, vous enlevez tout, et vous aurez des cheveux extrêmement soyeux. 
 

Que vous demande-t-on le plus ici au Cheval Blanc Courchevel ? 

Des coiffures du soir. Les femmes sortent énormément ici, c’est aussi pour cela qu’on présente une collection d’accessoires très particulière faite chez Lesage, quasiment exclusive à Cheval Blanc et en avance sur ce qui est disponible à Paris. 

Votre style à la montagne ? 

Je m’habille plus chic qu’à Paris. Un treillis kaki, une chemise blanche, un pull en cachemire et une veste cintrée. Et un smoking pour les grands soirs. 
 

Êtes-vous un bon skieur ? 

Non, je fus, jusqu’à que je fasse un accident il y a une dizaine d’années sur un film de Chabrol avec isabelle Hupert. Un jour off, je me suis fait très mal, ce qui m’a immobilisé un certain nombre de mois. Depuis, je m’y suis remis mais dans des conditions optimales, c’est à dire avec de la neige poudreuse, un grand soleil et un moniteur (voir deux !)
 

Vos bonnes adresses à Courchevel ? 

J’avoue que je passe la plupart de mon temps au Cheval Blanc. Quand j’en sors, j’adore aller dîner au Chabichou. 
 

Plutôt fondue ou raclette ? 

Définitivement raclette. 

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous