Be Well

L'Australie est-elle le nouvel eldorado de la beauté?

Après la déferlante coréenne, c’est au tour de l’Australie de conquérir le marché de la beauté à l’échelle mondiale.
Reading time 5 minutes

Dépassé, le layering, routine beauté coréenne à rallonge qui consiste à empiler les couches de cosmétiques à la façon d’un mille-feuille ? Le pays dit du Matin calme serait en effet en passe d’être détrôné par l’Australie, qui fait jubiler la planète beauté grâce à l’éclosion de jeunes maisons inspirées.

Si des géants comme Aesop et Aussie ont déjà largement dépassé les frontières de l’Océanie, de nombreuses maisons de beauté créatives et écolo font leur apparition ces dernières années. Parmi elles, Grown Alchemist, co-fondée par Keston Mujis : “La tendance cosmétique australienne symbolise une volonté de retour à un mode de vie plus sain, où la vie en extérieur et la connexion aux éléments naturels occupent une place centrale”, explique ce passionné.

La recette gagnante de ces jeunes marques prometteuses, et exotiques juste ce qu’il faut pour séduire une clientèle millennial toujours plus exigeante ? Des produits naturels et sains, concoctés grâce aux ingrédients locaux d’une terre à la diversité végétale hors du commun. Mais aussi, des textures luxuriantes et une qualité de produits hors du commun, qui révèlent la beauté solaire des femmes australiennes, amazones sexy et archétypes même des beach babes aux corps toniques. Le symbole absolu de ce fantasme australien, incarné par nombre de tops du cru, de la gourou du bien-être Miranda Kerr aux sculpturales Victoria’s Angels Jessica Hart et Shanina Shaik ? L’éternelle Elle MacPherson qui, à 54 ans, n’a jamais aussi bien porté son surnom de The Body. Chef de file des beautistas qui font la tendance australienne, le top a créé The Super Elixir by WelleCo, une ligne de compléments alimentaires haut de gamme qui explore les bienfaits du régime alcalin.

Plus décontractée et nature que sa concurrente californienne, la tendance australienne se fait le symbole d’une réelle volonté de mieux-être, pratiquée dans le respect le plus total de l’environnement.

Le top de la beauté des antipodes

Grown Alchemist

La formule magique du duo de frères Mujis, fondateurs de ce label prometteur ?

Des soins bio formulés à partir d’ingrédients triés sur le volet à la croisée de la chimie botanique et de la cosmétologie de pointe.

 

En vente chez Nose, 20 rue Bachaumont 75002 Paris

https://nose.fr/fr/

Kevin Murphy

Le coiffeur star et architecte reconnu du beach hair wavy a récemment lancé sa ligne de produits capillaire, que s’arrachent ses célèbres clientes, de Bella Heathcote à Naomi Watts en passant par Heidi Klum et Cate Blanchett.

Lanolips

Des soins multifonctions et cruelty free enrichis en lanoline, cire précieuse et ultra-riche extraite de la laine de moutons fraîchement tondus ? Il fallait y penser, Kirsten Carriol l’a fait. Ses crèmes pour les mains et ses baumes à lèvres généreux et ultra-hydratants aux jolies couleurs pastel font le reste.

Nude by Nature

Non contente de travailler ses formules à l’extrême, la marque de maquillage qui monte érige la transparence en argument de vente suprême : on raffole des rouges à lèvres 100 % naturels qui laissent les lèvres douces grâce à leurs extraits de beurre de karité et d’huile de mandarine, tous garantis sans paraben, silicones ou autres colorants synthétiques.

Sand and Sky

Fondé par les sœurs jumelles Emily et Sarah Hamilton, le label Sand and Sky et ses produits de beauté aux emballages rose millennial débarquent (enfin) chez Sephora. Le best-seller que l’internationale des beauty addicts s’arrache ? Le masque réducteur de pores, solution détox express à l’argile infusée aux plantes australiennes.

Kevin Murphy fait son entrée au salon Kare

Deux ans après son ouverture, le salon de coiffure ultra confidentiel niché à l'intérieur du Klay intègre les soins green et cruelty free de Kevin Murphy à ses routines capillaires.

Dirigé d'une main de maître par le très pro Jéremy Fromentin, le salon Kare propose un nouveau soin signature, Treat Me : un traitement personnalisable enrichi en extrait de canne à sucre et d'ortie ainsi que de protéines végétales et d'huile de Monoi réparatrice et hydratante, cocktail nourissant et bienfaiteur qui régénère profondément la fibre capillaire.

 

Soin Treat Me, 100 euros les 60 minutes

4 bis, rue Saint Sauveur 75002 Paris

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous