Audemars Piguet

Les artistes de demain sont à la Whitney Biennial de New York

Jusqu'au 22 septembre, la Whitney Biennial dévoile de jeunes artistes, considérés comme prometteurs dans le milieu de l'art contemporain.
Reading time 2 minutes

L'art contemporain n'a jamais tant été au coeur de la controverse que lors de cette 79ème édition de la biennale. Pour cause : cette année, les oeuvres abordent divers problèmes sociaux, politiques et raciaux majeurs du moment. Les œuvres des artistes exposes au Whitney Museum of American Art de New York sont une réponse subtile à l’Amérique "explosive" de Donald Trump. Jane Panetta et Rujeko Hockley, les conservateurs de l'événement, expriment dans leur introduction à l'exposition : "En cette ère hyperbolique et explosive aux États-Unis, marquée par la colère et la frustration suscitée par les machinations de nos élus et du système politique, la déprédation de notre environnement et l'exploitation des impuissants, les émotions sont fortes." Effectivement, force est de constater que le racisme et les discours nationalistes blancs sont en forte recrudescence depuis que Donald Trump est devenu président en 2016 sur le territoire américain.
Au total, 75 artistes et collectifs participent à la Whitney Biennial et exposent leurs travaux. Ceux-ci mettent en avant les points de vue des communautés non blanches, en particulier en ce qui concerne les effacements historiques résultant de politiques ou de préjugés racistes. Même si certains critiques ont commenté le caractère modéré de l’édition de cette année, les expositions sont une réponse qui donne à réfléchir à la gravité du scénario politique américain. Peinture, sculpture, installation, film et vidéo, photographie, performance, ou encore art sonore sont autant de formes adacieuses privilégiées par les artistes de cette édition pour explorer le sujet. 

 

L'exposition se tiendra jusqu'au 22 septembre 2019.

Articles associés

Recommandé pour vous