Art

Le cours de saut de Philippe Halsman

by Italy
01.02.2017
C’est à Moscou que s’installe, à partir du 22 février, une retrospective photographique du révolutionnaire Philippe Halsman.

Bien avant l'avènement de Photoshop, Philippe Halsman a redéfini les règles de l'imagination en terme de photographie, utilisant des techniques de traitement singulières pour obtenir des effets graphiques en haute définition. En allant à l’encontre du soft-focus, tendance rébarbative de l’époque, Philippe Halsman a dévoilé une nouvelle manière d’interagir avec les sujets photographiés et leur environnement. 

Né à Riga, diplômé en ingénierie à Dresde, le letton déménage à Paris dans les années 30, alors centre névralgique de la mode et de la culture européenne, afin de poursuivre une carrière dans la photographie. Il y ouvre son premier studio et est rapidement publié dans les principales publications du moment, continuant de tirer le portrait des grandes figure de son époque: Paul Valéry, Marc Chagall, Cézanne. Tous sont séduits par son style noir et blanc, obtenu en utilisant un Reflex 4x5 double lentille. Dans les années 40, il fuit vers l'Amérique, aidé par Albert Einstein (qu’il shootera 7 ans plus tard). Il atteint à cette époque le sommet de sa popularité.

«Ma curiosité a été atisée par une véritable question : on nous a appris à nous comporter correctement, à contrôler nos expressions. Mais cette tenue ne se ressent pas lorsque nous sautons. Je voulais voir des gens célèbres se révéler dans leurs sauts, montrant leurs ambitions, leur détermination ou leur insécurité. »

Il commence alors une série de photos mettant en scène des vedettes en plein saut, d'où le nom de la série : « Jump ».

Parmi les portraits présents à Moscou seront exposées la famille Herny Ford, le duc et la duchesse de Windsor, Marilyn Monroe, Grace Kelly, Richard Nixon, Marc Chagall, Dean Martin et Jerry Lewis, Audrey Hepburn, Sophia Loren, ou encore Mohammed Ali.

 

 

6.jpg
Eva Marie Saint, 1954 © Philippe Halsman / Magnum Photos
8.jpg
Philippe Halsman and Grace Kelly, 1954 © Philippe Halsman / Magnum Photos
7.jpg
. Marylin Monroe, 1959 © Philippe Halsman / Magnum Photos
5.jpg
Robert Oppenheimer, 1958 © Philippe Halsman / Magnum Photos
4.jpg
. Audrey Hepburn, 1955 © Philippe Halsman / Magnum Photos
3.jpg
Duke and Dutchess of Windsor, 1956 © Philippe Halsman / Magnum Photos
2.jpg
Harold Lloyd, 1953 © Philippe Halsman / Magnum Photos
1.jpg
Romain Gary, 1953 © Philippe Halsman / Magnum Photos

Du 22 février au 21 mai au Musée Juif et Centre de Tolérance de Moscou.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous