L'Officiel Art

Le dernier héritier de la Beat Generation

Présent debout. Hier et maintenant. Plus que jamais. John Giorno, 78 ans, fils de l’immigration italienne établie à New York City, a traversé les décennies. Sans jamais entrer dans le rang. Un œuvre, un chemin de vie à découvrir au Palais de Tokyo dans "I Love John Giorno" par Ugo Rondinone, sous l'excellent commissariat de Florence Ostende.

Tags

Recommandé pour vous