Voyages

Ski : où finir la saison en beauté ?

by Mathilde Berthier
31.03.2017
Niché au pied de la piste de Cospillot, à Courchevel, l'hôtel Le Strato fait la différence avec sa cuisine étoilée, et son irrésistible massage post-ski.

La Provence à 1850 mètres d'altitude : c'est le pari relevé par Jean-André Charial, chef et propriétaire de L’Oustau de Baumanière aux Baux de Provence, débarqué au Strato pour la saison d'hiver. Épaulé par le charismatique Glenn Viel, Charial livre une cuisine d'inspiration méditéranéenne, bien adaptée aux circonstances. Du chirashi de thon à l'émulsion de homard, en passant par l'agneau de lait et son gratin dauphinois, la carte compile virtuosité du gastro et générosité de l'auberge : parfait pour les génies du tout schuss.

Mais c'est loin d'être le seul atout du Strato. Authentique dans l'ensemble, l'adresse se démarque par sa séduisante "Ski Room", dotée d'un bar à champagne, d'un corner de prêt-à-skier et accessoires Rossignol, et d'un accès direct à la piste du Cospillot et au domaine des Trois Vallées. Un spa de 800m2, avec piscine face au Mont Blanc et cabine de soins Sothys, accueille sportifs fourbus et oisifs des pistes. Mention spéciale pour le modelage "signature", spécialement conçu pour endiguer les courbatures et signes de fatigue dûs aux sports d'hiver. 

 

 

hotel-strato-suite-duplex-1-slides.jpg
baumaniere-1850-cours-cuisine.jpg
hotel-strato-spa-sothys-courchevel.jpg
hotel-strato-skiroom.jpg

Rue de Bellecôte, 73120 Courchevel 1850, 

www.hotelstrato.com

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous