Voyages

Chez Giorgio Armani, à Pantelleria

by Singapore
03.02.2017
Pur, confortable et luxueux - trois mots qui décrivent à la fois l’esthétique de Giorgio Armani et sa maison de vacances, bâtisse italienne où l'élégance réside dans le dépouillement. Il nous a parlé de son refuge chéri, niché sur l'île de Pantelleria.

La première fois que j’ai mis le pied sur l'île italienne de Pantelleria (située dans le détroit de Sicile, en Méditerranée), c'était il y a 30 ans, j'allais voir un ami là-bas. Croyez-le ou non, je n'ai pas aimé. Je pensais que ce serait plus exotique, moins brut. Il n'y avait pas de beaux hôtels, pas de restaurants, pas de vie. Nous avions besoin d'un générateur pour cuisiner. La plus grande attraction de la journée était quand une voiture passait sur la route. Mais après quelques jours, j'ai fini par m'habituer. Un jour, j'ai levé les yeux vers le ciel clair. Tout était calme et tranquille - un silence pur.

En 1981, j'y suis retourné pour rendre visite à un autre ami, et c'est là que décidé d'acheter une maison. Quelques années plus tard j’ai trouvé un second morceau de terrain qui était plus proche de l'eau. Cette maison  est devenue mon refuge d'été. Bien sûr, aujourd'hui Pantelleria est différente : il y a l'électricité, quelques hôtels, et les voitures qui passent sur la route ne sont plus l'attraction principale. Mais elle conserve encore sa beauté sauvage, qui me rappelle le jour où j'y ai installé ma maison.

Les structures "dammusi" - structure architecturale traditionnelle faite de matériaux naturels comme de la galet, le tuf rouge et le plâtre, présente à Pantelleria au Xème siècle -  ont laissé place à de la pierre brute. Les murs de deux pieds d'épaisseur sont construits à partir de roche volcanique et les toits en dôme blanc ont des formes qui permettent naturellement l'isolation et la protection contre les températures extrêmement élevées. Il fait toujours frais dans la maison. 

“il est si important de sélectionner des éléments qui contribuent à faire ressortir votre personnalité d'une manière naturelle.”

Curieusement, la mer n'a pas été une priorité pour moi. C’était toute l'île, sa lumière, et ce terrain encore sauvage. Cette roche volcanique environnante, c'est une vrai leçon d'humilité, une force naturelle. 

Au fil des années, j’ai travaillé sans relâche sur le jardin qui entoure ma maison. J'y ai mis des arbres exotiques comme le tiaré, de magnifiques rosiers, des haies de jasmin, des cyprès rares, des palmiers de 300 ans importés de Sicile, sans parler des cactus locaux. Chaque année, la piorité est donnée à l'entretien de ce jardin. Sauf l'année dernière, où j'ai mis l'accent sur la piscine et sur l'intérieur de la maison, que j'ai remeublé entièrement en Armani Casa.

J'ai choisi de travailler avec l'architecte Gabriella Giuntoli pour un certain nombre de raisons. Elle est originaire de Pantelleria et comprend parfaitement l'environnement naturel. En plus de cela, elle a une capacité innée à comprendre les goûts et les besoins de quelqu'un, transformer ses idées en une réalité qui est simple, naturelle, et, finalement, luxueuse. Ce que j'aime le plus dans cette maison? La terrasse extérieure qui regarde vers la mer,  la piscine qui semble une piscine naturelle dans ce paysage sauvage ; le calme et la relaxation; et le fait que ce soit près de Milian mais à la fois très éloigné de la civilisation.

Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-2-Lofficiel-Singapore.jpg
Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-5-Lofficiel-Singapore.jpg
Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-9-Lofficiel-Singapore.jpg
Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-8-Lofficiel-Singapore.jpg
Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-7-Lofficiel-Singapore.jpg
Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-6-Lofficiel-Singapore.jpg
Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-4-Lofficiel-Singapore.jpg
Giorgio-Armani-Home-Pantelleria-1-Lofficiel-Singapore.jpg
"Ma sœur dit que c’est le seul endroit qui fait changer mon visage."

Cette maison de vacances à Pantelleria reflète parfaitement ma vision esthétique et mon style personnel. Comme avec mes vêtements. Voilà pourquoi il est si important de sélectionner des éléments qui contribuent à faire ressortir votre personnalité d'une manière naturelle. Vous devez vous sentir à l'aise, détendu et heureux dans votre propre maison. J'adore tout ce qui prend racine dans la nature, que ce soit la matière, la couleur ou la forme. J'ai plusieurs maisons maintenant partout dans le monde. Chacune est très différente, mais le point commun entre elles est qu'elles reflètent toutes ma personnalité et les paysages naturels environnants.

Les gens me demandent souvent de comparer ma maison à Milan avec ma maison à Pantelleria. Ce sont deux réalités complètement différentes. Ma maison à Milan, c'est là où je passe ma vie à travailler, où je me conforme à mon emploi du temps du lundi au vendredi. C’est moderne, fonctionnel et linéaire. Je peux me détendre et inviter des gens, et pourtant être dans le bureau en deux secondes. En plus, je suis au coeur de Milan !

Pantelleria est mon refuge d'été. Je vis à l'extérieur quand je suis là. C’est le seul endroit où je sens vraiment que je peux m’échapper du stress et de l'usure de la vie professionnelle. J'ai l'habitude d'y aller seulement en été, mais récemment, je m'y suis rendu certains week end de printemps. C’est si proche de la Tunisie que le temps est toujours chaud et accueillant. Ma sœur dit que c’est le seul endroit qui fait changer mon visage. C’est parce que j'y suis vraiment détendu, le stress disparaît. 

Un jour à Pantelleria

Une journée dans ma vie sur Pantelleria reflète le mode de vie de l'île, où l'on passe son temps à l'extérieur. Elle commence avec une randonnée autour de l'île à 7h30 (j’ai toujours été un lève-tôt) et, contrairement à ce que disent mes amis en plaisantant, je ne force pas mes invités à venir avec moi !  Je prends le petit déjeuner avec ma famille et mes amis après la randonnée, alors qu'ils sont encore à moitié endormis. En général, après le petit déjeuner, nous prenons le bateau pour aller nous baigner. Ensuite, nous revenons pour le déjeuner à environ 15 heures. Les repas sont toujours pris à l'extérieur. Après le déjeuner, je fais une courte sieste jusqu'à la fin d'après-midi. Ensuite, nous pouvous aller au marché local ou regarder un film. Le dîner est toujours dehors. Et toujours aux chandelles.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous