Shopping

Le new black

by Adrian Forlan
29.03.2017
Viscéralement britannique dans son goût du décalage léger, flirtant avec l’ironie, luxueux avec pudeur et de plain-pied dans le contemporain, l’Anglais Edward Crutchley, 36 ans, affole nos radars avec une collection (d)étonnante.

Photographie par Écoute Chérie
Stylisme par Jérôme André

Salué par Kim Jones, ce diplômé de Central Saint Martins, a fait profiter Kanye West et Pringle of Scotland de son expertise en matière de textiles – ainsi que Louis Vuitton depuis 2007, où il officie au studio homme en qualité de designer. En travaillant avec de légendaires manufactures d’artisanat de GrandeBretagne (Toye, Kenning & Spencer ou Lock & Co, le plus ancien chapelier au monde), Crutchley jette un pont entre passé et avenir et fait de la tradition un moteur de la contemporanéité. Les matériaux nobles – satin, cachemire, mohair – sont mis en lumière par la simplicité des coupes, joliment vitalisées par des clins d’œil voyageurs (vers la peinture Renaissance ou une Grèce antique fantasmée). Ultra-graphique, résolument masculine, sa mode fait valser l’imaginaire MTV sur un ring où il affronte la quintessence de l’esprit d’Albion, sous l’œil des fantômes rapportés de voyages, rêvées ou vécus, du côté de l’Asie. Courageuse, fantasque, portée par le souci d’être autant quotidienne que désirable, cette démarche signale la présence d’un esprit singulier, mais on y entend aussi un déclic de l’époque. Soucieuse de s’arracher à la raison grise et respectueuse de son environnement, la mode d’Edward Crutchley, loin des normes mornes, est proche de nous.

www.edwardcrutchley.com

OH47_052-1.jpg
OH47_053-1.jpg

Veste oversize en laine de chameau, gilet en jacquard de soie et matière technique, chemise en coton, pantalon en laine mérinos, EDWARD CRUTCHLEY.
Béret vintage.

Modèle Adrian Stene chez Bro models
Assistant photo Léonard Mechineau
Assistant stylisme Emmanuel Pierre

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous