Pop Culture

#TBT : Kim Basinger et Alec Baldwin

by François Blet
20.11.2017
Avant de devenir l’alpha-boss de la série 30 Rock, le rôle de sa vie, Alec Baldwin s’est longtemps contenté d’être le mari de Kim Basinger. Un beau contrat qui, comme beaucoup, présente malgré tout le défaut de ne pas pouvoir être rompu à l’amiable. Retour rapide.

Vous avez un message

Non, contrairement aux apparences, la photo ne montre pas un magnat de l’immobilier new-yorkais s’apprêtant à embarquer la fille d’un concurrent pour une virée yatching dans les Hamptons. Il s’agit bien d’Alec Baldwin, 35 ans, et de Kim Basinger, 40, se rendant à l’Academy Theater de Beverly Hills en novembre 1993. Oui, 1993. Ce qui explique à la fois la coupe de cheveux et le teddy XXL de Kim, mais pas vraiment pourquoi Alec va en soirée avec son courrier.

 

 

Love and Order

Les vedettes se sont rencontrées en 1990 sur le tournage de La Chanteuse et le Milliardaire, un titre qui colle d’ailleurs parfaitement avec la photo. Kim est déjà une superstar, et Alec vient seulement de faire parler de lui dans À la poursuite d’Octobre rouge. Ils se rencontrent, s’aiment et font immédiatement tanguer leurs caravanes entre deux scènes. Dans la foulée, un procès intenté à Kim pour désistement sur un autre tournage soude les deux amants, qui se marient. Le début d’une belle histoire d’amour, donc. Mais surtout avec les tribunaux.

 

 

Vous avez un message II

Sept ans de bataille entre 2000 et 2007 autour de la garde de leur fille Ireland, 3 millions d’honoraires juridiques : le divorce des B and B a été “odieux et public”, selon Kim. Alec, lui, a même envisagé le suicide après la diffusion d’un message d’insultes laissé sur le répondeur d’Ireland. “Mais si j’étais passé à l’acte, Kim et ses avocats auraient pris ça pour une victoire. Ils voulaient me détruire”, précisera plus tard un Balwdin remarié et plus cool que jamais en imitateur officiel de Donald Trump. Un homme, surtout, qui vit désormais dans les Hamptons. Prends ça, Kim.

GettyImages-484807843.tif
Kim Basinger et Alec Baldwin, Beverly Hills, 1993.

Cet article est actuellement visible dans le numero de novembre du Jalouse 

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous