Pop Culture

"Rihanna Luxury Supreme", une autobiographie en or 18 carats

Livre, pièce de mobilier ou œuvre d’art ? « Rihanna: Luxury Supreme » brouille les pistes, ainsi que les quatre autres éditions qui transforment cet ouvrage ultime sur la star en artefact hautement désirable.
Reading time 3 minutes
Luxury Supreme edition (featuring Drippy + The Brain), Ed Phaidon

Le livre conçu par Rihanna sur sa vie est bien plus qu’une « autobiographie en images » comme elle l’appelle. C’est un véritable happening. On n’en attendait pas moins de cette artiste performeuse extraordinaire qui se moque de se conformer à ce que l’on attendrait d’elle. A travers plus de mille images en 500 pages, elle se livre ici entièrement de son enfance à la Barbade avec sa famille, ses amis, en passant par ses moments forts de mode ou autre jusqu’aux shows qui ont fait d’elle une méga-star. Ce livre existe en pas moins de cinq éditions. La première intitulé sobrement « Rihanna » est déjà conséquente, avec en couverture son visage en gros plan avec make-up rose flashy, façon gros coffee table book de presque six kilos à 140 euros. Les quatre autres éditions ont une autre ambition, beaucoup plus artistique. Rihanna a d’ailleurs fait le lancement de son livre lors d’une fête somptueuse en octobre dernier… au Guggenheim Museum.

Conçus en collaboration avec les artistes jumeaux Simon et Niki Haas alias les Haas Brothers représentés par la galerie Marianne Boesky, les éditions de luxe du livre se situent à mi-chemin entre l’œuvre d’art et le livre. Les deux artistes, fans absolus de la star, l’ont accueilli dans leur studio pour travailler sur le projet avec elle. Par exemple, pour l’édition « Rihanna: Fenty x Phaidon (featuring a Tattooed Hand Stand) » où le livre repose sur un présentoir ciselé en métal calqué et inspiré par les mains tatouées de Rihanna et intitulé « This Sh*t is Heavy » (le livre pèse 7 bons kilos !).

Plus conséquent, « Love, Rihanna: Luxury Supreme », une édition du livre en format oversized (27 kilos !), tirée à 500 exemplaires seulement, signés par Rihanna et numérotés, sera disponible à la vente en avril 2020.

Encore plus fou, la « Luxury Supreme edition (featuring Drippy + The Brain) » (tirée à mille exemplaires signés par Rihanna et les artistes Haas Brothers pour le moment épuisée) se compose du livre sur un présentoir aussi démesuré que le livre constitué de tentacules arrondies, sculptées par Rihanna herself dans l’atelier des artistes, plaquées d’or 18 carat surnommée « Drippy », avec en son centre un socle noir (« The Brain ») sculpté de veines sinueuses – le tout pèse à peu près le poids de la pop star et coûte environ 5 750 euros.

Enfin ultime œuvre, l’ « Ultra Luxury Supreme (featuring The Stoner) » (tirée à 12 exemplaires dont deux épreuves d’artiste) comprend le livre posé sur un socle en  marbre gris perle d’une tonne, sculpté de larges tentacules (le piédestal “Stoner”). Les douze éditions ont toutes été vendues très vite par la galerie Marianne Boesky au prix de 75 000 dollars/pièce, ce qui en fait un des livres les plus chers au monde (au prix de vente initial). On imagine que pour les fans transis de Rihanna, l’amour n’a pas de limites.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous