Pop Culture

Que nous réserve "Iris", le premier film de Justice ?

Gaspard Augé et Xavier de Rosnay, du duo électro Justice, ont annoncé la sortie ce printemps de leur long-métrage fondateur. Premier spoiler ? "Iris" est et sera un space opera.
Reading time 2 minutes

Alors qu'Alexander Wang, Virgil Abloh et Alessandro Michele ont fraîchement réhabilité, en mode, le mouvement cyberpunk, voilà que les Justice font grand cas du "space opera" en musique...et en cinéma. 

Catégorie princesse de la science-fiction, l'opéra de l'espace serait né avec Star TrekStar Wars, mais aussi et surtout avec le "pas" sur la Lune d'Armstrong, les premiers voyages dans l'espace...et le fantasme d'une vie extraterrestre. Cette existence intergalactique a ses us et coutumes, ses costumes - fantasmés par André Courrèges et Pierre Cardin - mais aussi sa bande-son, dont les accents cosmiques sont le ciment du rétro-futurisme musical des années 1980.

Beaucoup de synthé', un poil d'Ondes Martenot, des effets spéciaux déliro-datés... Et voilà que résonne le "Stop" rétro-futuriste du dernier album de Justice mis en clip par les géniaux Mrzyk & Moriceau. Et voilà que surgit, ce jeudi 7 février, l'affiche d'un premier long-métrage pour le duo : un long vortex noir et blanc, une scène, deux aventuriers de l'espace et une titraille digne de La Guerre des Étoiles

Gaspard Augé et Xavier de Rosnay ne s'étant jamais cachés de leur penchant pour le rétro-futurisme musical, il s'affiliait plus récemment, avec le titre "Heavy Metal", à une génération pré-millennial friande de magazines de science-fiction. Le film "Iris" était, est et serait donc forcément un space opera. Co-réalisé par André Chemetoff et Armand Beraud, il sera projeté en mars au festival SXSW, à Austin. 

Articles associés

Recommandé pour vous