PHILANTHROPIE

Stella McCartney : "Chaque année, un milliard d’animaux meurent pour la mode"

L’Anglaise Stella McCartney a été une pionnière, et reste une grande militante de la défense animale appliquée à la mode. La designer n’a pas attendu les autres pour positionner sa marque comme responsable, et ça fait presque vingt ans que ça dure. En exclusivité, elle nous donne son avis, très tranché, sur l’époque.
Reading time 2 minutes

“J’ai fait l’objet de bien des critiques au début de l’aventure. Beaucoup de gens me soutenaient que je ne pourrais jamais mener à bien une entreprise de mode florissante si j’ignorais le cuir et la fourrure. Mais avec le recul, je pense que c’est la meilleure chose que nous ayons faite pour amener la marque là où elle est aujourd’hui. La plus moderne même. Nous avons défié la norme en vigueur, et changé les règles. Et c’est fantastique de voir le chemin parcouru! Il est grand temps de repenser cette industrie, et l’impact catastrophique qu’elle a sur la planète. Il n’y a plus aucune raison de travailler les peaux animales, quand on sait que, chaque année, un milliard d’animaux meurent pour la mode. Mon plus grand souhait dans un avenir proche est de fédérer un maximum de maisons derrière cette cause. Et je suis persuadée que l’un des moyens les plus efficaces pour convaincre les marques est de s’adresser directement à leurs clients. Après tout, ce sont eux qui font leur succès. Si chacun d’entre nous porte une attention particulière aux méthodes de fabrication et aux origines de ce qu’il consomme, la bataille sera déjà très engagée. Bien s’habiller, c’est exactement comme bien se nourrir, cela doit venir naturellement de notre conscience du monde qui nous entoure, et les jeunes générations y sont de plus en plus sensibles et réceptives. Nos enfants sont notre futur, notre plus grand espoir en matière de développement durable. Et je ne doute pas un instant qu’ils se battront pour ça.”

Articles associés

Recommandé pour vous