Max Mara

Qui es-tu, Viola Arrivabene ?

Avec son élégance innée, Viola Arrivabene a su se faire une place de choix dans le milieu de la mode italienne.
Reading time 2 minutes

Passionnée de mode depuis son plus jeune âge, Viola a lancé, il y a maintenant 4 ans, son propre label : ViBi Venezia, une maison travaillant essentiellement la fourrure. À l'occasion du défilé Max Mara à Berlin en juin dernier, L'Officiel a pu s'entretenir avec cette figure montante de la mode italienne. 

L'Officiel : Comment decririez-vous votre style ?
Viola Arrivabene : Casual Chic, j'aime le jean au quotidien, avec une petite chemise Vibi Venezia, très simple. Pour le soir, je troque mes chaussures de jour contre une paire d'escarpins ou de sandales à talons. J'aime aussi beaucoup porter le costume d'homme, c'est un des must have de ma garde-robe.

Vos pièces intemporelles ?
Un t-shirt blanc, une paire de mocassins et un manteau Max Mara. 

Quelle silhouette MaxMara Ressort 2020 porteriez-vous à un déjeuner d'affaires ? 
Une silhouette très classique : un pantalon blanc taille haute et un pull brodé, un look qui s'adapte à toutes les situations, professionelles comme mondaines. 

Max Mara Resort 20

Pour vous, quelle est la pièce incontournable de cette collection ? 
Le long manteau en cachemire rouge. Une pièce forte mais qui se marie parfaitement avec les looks les plus simples.

Max Mara Resort 20

Que pensez-vous de Berlin ? Qu'est ce que cette ville vous évoque ?
C'est une ville un peu hors du temps, elle a quelque chose d'assez indescriptible dans son architecture qui capture ma curiosité à chaque fois. J'admets avoir un petit faible pour les ruelles étroites du Mitte, qui nous transportent dans un univers aux mille couleurs. 

Votre plus beau souvenir berlinois ? 
Une histoire d'amour.

Le tailleur en laine camel, un ensemble élégant, parfait du matin au soir

Total look rouge pour Viola Arrivabene qui opte pour un manteau long et un pantalon à plis

Le trench ceinturé souligne la taille et le pantalon large donne une allure sophistiquée mais fraîche aux deux socialites

Articles associés

Recommandé pour vous