Femmes

À quoi ressemble le Cacharel 2.0 ?

Il y a des renaissances que l’on attend avec impatience. Jean Bousquet, fondateur de Cacharel, relance sa propre maison, soixante ans après l’avoir créée.
Reading time 2 minutes

Il l’avait bien senti. Il y a soixante ans, il constatait un manque de fraîcheur dans la mode, une uniformité vestimentaire dans les rues, ce qui l’avait mené à créer Cacharel en 1958. Cette marque de prêt-à-porter portant le surnom d’un canard de Camargue avait connu un succès fulgurant. Tout le monde se souvient de Brigitte Bardot, milieu des années 1960, sans soutien-gorge sous sa chemise en crépon Cacharel. Les ventes ont explosé, la marque a décollé : une intuition vite récompensée. "Je ressens la même chose qu’à l’époque, avant de me lancer. Les gens voulaient soit de la haute couture, soit du mass market", se souvient Jean Bousquet, 85 ans aujourd’hui. "Je pense qu’à l’heure actuelle nous n’offrons pas aux femmes ce qu’elles attendent." Une carrière politique plus tard (il a été maire de Nîmes), il souhaite rectifier le tir en opérant un repositionnement, ce qui passe notamment par une collection plus jeune, plus créative, tout en gardant le côté amusant et accessible.

 

Dans le cadre du renouveau actuel, le studio de design de Cacharel fonctionne désormais comme un atelier où jeunes artistes et designers seniors unissent leurs inspirations. Cette nouvelle collection, ils l’ont imaginée en se replongeant dans les archives de la maison. Pour commencer, ils en ont ressorti une fleur, la pensée, qui symbolise une femme moderne empreinte de confiance et de sensualité. Neuf imprimés différents – des fleurs, mais aussi des logos vintage – se déclinent sur de nouvelles formes de blouses et de robes romantiques, ainsi que sur du cuir ou des doudounes. Une surprenante touche streetwear vient ancrer la collection dans le futur, tout comme les casquettes de style équestre réalisées en collaboration avec Stephen Jones. La machine est (re)lancée.

Ci-dessus : images des collections printemps-été 2018 et automne-hiver 2018/19 et  de Cacharel. 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous