LVMH et Kering s’engagent pour le bien-être des mannequins - L'Officiel
Femmes

LVMH et Kering s’engagent pour le bien-être des mannequins

À la veille de la Fashion Week de New-York, les deux géants du luxe signent une charte commune destinées à protéger les mannequins travaillant avec eux.
Reading time 2 minutes

C’est par souci du bien-être des mannequins avec lesquels ils travaillent que les deux groupes les plus puissants de l’industrie de luxe mondial s’associent autour d’une charte commune, appliquée à l’ensemble de leurs marques. Kering est propriétaire de labels tels que Gucci, Balenciaga ou Bottega Veneta, tandis que LVMH détient Louis Vuitton, Céline ou encore Givenchy. Echaudée par différentes récentes polémiques – notamment concernant des directeurs de casting jugés peu respectueux et dénoncés sur Instagram -, cet engagement donne ainsi le ton de changements à venir, et devrait être rapidement suivi par l’ensemble de la profession. Parmi les nombreux points de réflexions abordés, on notera l’obligation pour tous les mannequins de fournir un certificat médical attestant de sa bonne santé, la disparition de la taille 32 (42 pour les hommes), la mise en place d’espaces dédiés et privés pour les changements de tenues ainsi que l’interdiction de recruter des mannequins âgés de moins de 16 ans. Au-delà des obligations légales, ces règles ont pour but d’offrir aux mannequins des conditions de travail sereines et appropriées. Si cette charte pointe ainsi les dysfonctionnements qui ont lieu dans l’industrie elle a l’avantage de faire un grand pas dans la bonne direction.

La charte complète est à lire sur www.kering.com et www.lvmh.fr

Articles associés

Recommandé pour vous